___

Revue de presse du jour

19 Fév 2014
Revue de presse du jour
0 Flares 0 Flares ×

Revue de presse du jour, 19 février 2014.

Merci à notre auteur Lina pour les informations sur Maidan
L’article est mis à jour en continue

Suivez aussi les actualités du 18 février 2014 ICI

00h10 Sur l’autoroute Odessa-Kiev, les activistes ont pris d’assaut un car avec les « titouchky » et les soldats de l’Intérieur. Le car est brûlé et un activiste est tué.

00h05 A Khmelnitsky, les protestations violentes continuent. Déjà deux morts par balles. La trêve se ressent (ironie de l’auteur).

23h010 Pendant que la trêve, promise par Ianoukovitch dure, les manifestants sortent de la Maison des Syndicats des cadavres brûlés, Ruslana chante l’hymne sur la scène de Maidan, les forces de l’ordre continuent les répressions et les tortures contre les manifestants…

22h43 Il n’y a aucun train au départ de l’Ouest en direction de Kiev.

22h15 Inoukovitch a promis la trêve lors des négociations avec l’opposition.

21h30 Les négociations entre les leaders de l’opposition et Ianoukovitch sont terminées. Le service de presse ne donne pas les informations à ce sujet. Les pourparlers des opposants avec le groupe de régularisation de crise (Kluev, Portnov et Loukach) perdurent. On attend les nouvelles.

21h16 Ioulia Tymochenko pense que ce ne sont pas les sanctions, mais le Tribunal de la Haye qu’il faut exiger de la part de l’UE.

20h10 Ruslana est de retour à Kiev. Elle a déclaré que si l’UE ne prend pas des sanctions contre les responsables des violences, elle commencera la grève de la faim. Elle dit: « De toute façon, même les chefs des États promettent les sanctions. Jamais l’Europe n’était aussi unie dans ses décisions ».

20h06 C’est une trêve à Kiev. Pour l’instant on ne voit pas d’attaques violentes d’aucun côté. Tchernihiv – plus de 1000 manifestants devant l’Administration régionale. Plusieurs députés sortent du Parti des Régions.

19h48 A Khmelnitsky (des tirs par balles sur les manifestants pacifiques), l’immeuble du service de Sécurité de l’Ukraine brûle. Les activistes prennent le contrôle du bâtiment.

19h20 L’Administration de Jytomyr est sous le contrôle des manifestants qui attendent l’arrivée du représentant de Ianoukovitch. Le dernier a donné l’ordre à Kluev de renouveler les négociations avec l’opposition.

18h50 Président de la Fédération des entrepreneurs d’Ukraine, Dmitry Firtash a appelé les partis de l’opposition à Kiev à résoudre la situation au sein de Verkhovna Rada (Parlement ukrainien).

18h50 Ianoukovitch a viré Volodymyr Zaman du poste de chef des Forces armées de l’Ukraine, en nommant à la place Ioury Ilyin. Les raisons de cette réorganisation sont inconnues.

18h20 Sur le site officiel du service de Sécurité de l’Ukraine, la déclaration qui indique le début de l’opération antiterroriste, est disparue. Elle a été publiée vers 15h. Peu de temps après, le service de presse informe que c’est plutôt « une préparation à cette opération ». Ont-ils enfin peur? [N.D.A.]

17h40 A Ternopil, les soldats de Berkut se sont mis du côté du peuple.

17h20 A Kiev, les protestations continuent. Les activistes se préparent à une nouvelle attaque. Pendant ce temps, d’autres personnes font des dons du sang pour soigner les blessés. Les gendarmes commencent à laisser passer les véhicules dans les rues de la ville, qu’ils bloquaient jusqu’au présent.

17h10 A Kharkiv, il y a eu une attaque violente contre les manifestants qui bloquaient le départ des forces de l’ordre en direction de Kiev.

16h32 Merkel, considère les événements en Ukraine inadmissibles. D’après elle, l’UE devrait discuter la possibilité des sanctions contre les responsables des violences en Ukraine. Jeudi prochain (20.02), on attend une Réunion d’urgence des chefs des Ministères des Affaires étrangères au sujet de la situation en Ukraine.

16h00 Geoffrey Pyatt, Ambassadeur des États-Unis en Ukraine a déclaré l’annulation des visas pour certains politiciens ukrainiens. Il attend d’autres sanctions de Washington.

15h32 Oleksandre Iakymenko, chef du service de Sécurité de l’Ukraine annonce une opération antiterroriste sur le territoire ukrainien. Ianoukovitch en est informé.

15h30 Vidéo qui montre les tirs à mitraillette sur des manifestants, face à l’immeuble du service de Sécurité de l’Ukraine dans la ville de Khmelnitsky:

15h15 Le nombre de morts officiels suite aux affrontements du 18 février à Kiev entre les militants et le gouvernement, a augmenté. Il est désormais de  26 personnes. Sans compter les morts du jour (19.02).

15h08 Le gouverneur de Volyn’ est menotté sur la scène de Maidan à Loutsk.

14h52 François Hollande s’est entretenu aujourd’hui par téléphone avec M. Donald Tusk, Premier ministre de Pologne, de la situation en Ukraine.

« Le Président de la République a condamné les violences policières inacceptables et a appelé à leur cessation immédiate. Il est convenu avec M. Tusk de la nécessité de sanctions européennes rapides et ciblées à l’encontre des principaux responsables de ces actes.

Il a demandé à l’Union Européenne d’engager très rapidement les décisions permettant la mise en œuvre de ces sanctions lors de la réunion du Conseil Affaires Etrangères le 20 février ». >lire la suite

14h30 Le  gouvernement prépare un nouvel assaut de Maidan à 18h (17h en France).

14h10 Une marche des étudiants à Vinnytsia pour soutenir le Maidan. Pour l’instant on ne voit ni la police, ni les forces de l’ordre. Les étudiants comptent rester jusqu’à la régularisation de la situation en Ukraine.

13h15 Les gendarmes ont bloqué tous les accès à Kiev. Seuls les cars avec les « titouchky » sont libres de circuler. Sans hésitation, ils se dirigent vers le centre-ville de Kiev, armés des bâtons et de l’agression.

12h56 Ianoukovitch a annoncé le 20 février la journée du deuil. Le nombre de morts augmente.

12h50 Les messages de la part des personnes sur place. Ils nous ont été transmis par Bernard Witlin des « Joyeux petits souliers » :

1. « A Lviv, personne n’a dormi cette nuit. Nous avons suivi les évènements de Kiev où il y a eu 30 morts. Les hommes de Lviv ont pris cette nuit les sièges de l’armée, de la police, et de l’ancien KGB (SBU actuel). Ceci s’est passé sans heurt car l’armée et la police sont passées du côté des manifestants. Lviv est la première ville d’Ukraine dans laquelle l’armée rejoint le peuple. Nous espérons montrer l’exemple à beaucoup d’autres villes. J’ai l’impression que l’Ukraine sombre dans la guerre civile, et j’ai vraiment très peur… Ce matin les gens affluent vers Kiev de toute l’Ukraine. A Lviv, des bus partent toutes les heures et les trains sont pris d’assaut. Tout le monde veut aller soutenir notre peuple à Kiev. On a fermé les télévisions privées hier soir, on ne sait pas si nous pourrons communiquer avec vous très longtemps « .

2. « Help ! La situation tourne mal en Ukraine, et la guerre a commencé cette nuit. Il faut en parler et nous comptons sur nos amis français pour dire ce qui se passe chez nous. On commence à tuer les gens, les adultes, mais aussi les jeunes qui manifestent. A Lviv, nous avons été dans la rue toute la nuit et personne n’a dormi. Nous avons très peur, mais nous nous battrons jusqu’au bout pour défendre la liberté. Merci à tous les amis de France qui nous soutiennent et qui nous envoient des messages. Vous avez la chance d’être dans un pays libre… ».

12h30 Elmar Brok (député allemand de l’Europarlement) : »Nous devons prendre des sanctions contre le régime de Ianoukovitch: interdiction des visites et fermeture des comptes bancaires ».

11h57 L’Administration régionale d’Oujgorod est sous le contrôle des manifestants. Les protestations continuent dans l’Ouest de l’Ukraine. Les forces de l’ordre d’Ivano-Frankivsk sont officiellement du côté de la population.

11h07 Une colonne des BTR avance vers Kyïv.

11h04 La confrontation reprend sur le Maïdan, réactivation des canons à eau.

11h00 Les skieuses ukrainiennes ont refusé pour les raisons inconnues de participer au demi-final des JO de Sotchi (Marina Lissohor et Kateryna Serdiouk)

10h45 La liste des détenus de l’EuroMaïdan, à la date du 19 février à 5 heures du matin, s’élève à 65 personnes:

http://espreso.tv/new/2014/02/19/zatrymani_yevromaydanivci_spysok

10h38 Maidan chante l’hymne. Vidéo du 18.02:

10h19 Pavlo Lebedev (chef de la Défense), a confirmé d’avoir envoyé les parachutistes de Dnipropetrovsk à Kiev, «pour renforcer la protection des bases qui abritent des armes, ainsi que de l’arsenal».

8h44 La route de Tcherkassy est bloquée, le transport est interdit en direction de Kiev

8h22 La police affirme que les manifestants ont tiré les uns sur les autres.

8h22 A Londres, les militants ont bloqué l’Ambassade d’Ukraine.

7h58 15 bus avec les « titushki » (les provocateurs financés par le gouvernement) arrivent d’Odessa.

6h31 La police encercle Maïdan.

6h16 26 membres du Parti des Régions auraient fuit l’Ukraine.

6h02 Le président Viktor Ianoukovitch a appelé les manifestants à déposer les armes et se rendre à la police, et à l’opposition, à « se dissocier du soutien des forces radicales ».

5h46 Les renforts des régions arrivent sur Maïdan.

5h04 Ianoukovitch accuse l’opposition de refus de dialogue et menace du tribunal.

4h26 Le métro de Kiev ne fonctionnera pas aujourd’hui, « en raison de la menace d’attentats terroristes ».

3h45 Les sauveteurs ont évacué 30 personnes de la Maison des syndicats, la recherche des personnes continue.

3h08 Berkut jettent de nouveau les grenades et tirent sur les manifestants du toit de la Maison des syndicats.

3h17 Berkut sont de nouveau allés à l’assaut de Maïdan.

2h45 Ruslana, qui est actuellement à Buxelles, mène les négociations avec les députés de l’Europarlement au sujet des sanctions immédiates contre les responsables de la violence en Ukraine.

2h13 Le train Lviv-Kiev est arrêté depuis le soir du 18.02. Les contrôleurs expliquent aux passagers qu’ils cherchent une bombe. Le train est fouillé et les passagers sont demandés de descendre.

 2h01 Le monastère Saint-Michel-au-Dôme-d’Or est devenu l’hôpital de Maidan.

1h42 Le mouvement « Nous sommes européens » appelle les sportifs ukrainiens à ne pas participer aux JO de Sotchi.

1h40 Les derniers manifestants se font libérer de la Maison des Syndicats par les pompiers. Quatre d’entre eux sont des journalistes.

1h15 Après les négociations des leaders de l’opposition avec Ianoukovitch, Klitschko a indiqué que le président n’est pas adéquat. Il ne voit qu’une solution : nettoyer le Maidan et que tout le monde rentre chez soi.

00h48 Un petit rappel : Iouri Mirochnytchenko, député du Parti des Régions, étant en direct sur Hromadske.TV vers 17h, a promis qu’il n’y aurait pas de liquidation  par la force de Maidan.

00h30 D’après l’information du Service médical de Maidan, on compte déjà 20 morts.

00h10 Une incendie dans la Maison de Syndicats. Les gens se jettent par les fenêtres pour se sauver. Les activistes ont tendu une toile autour de l’immeuble.

00h07 A Lviv et Ternopil les Palais de Justice sont sous le contrôle des manifestants. Les activistes brûlent toutes les affaires pénales. A Ivano-Frankivsk et Ternopil les forces de l’ordre sont passés de côté de la population. A Lviv, les activistes ont occupé l’Arsenal.

________________
Sources:
https://twitter.com/tsnua
https://twitter.com/EuroMaydan
https://twitter.com
https://twitter.com/ashevch
https://www.facebook.com/5kanal
http://www.unian.ua
http://espreso.tv/new
http://www.pravda.com.ua/news/
http://lb.ua/news/2014/
http://censor.net.ua
0 Flares Facebook 0 Google+ 0 Twitter 0 Pin It Share 0 LinkedIn 0 Email 0 0 Flares ×