__

Revue de presse du jour

18 Fév 2014
ukraine

Revue de presse du 18 février 2014.

L’article est mis à jour en continue.

Les actualités qui suivent (19.02)< CLIQUER ICI

A Kyïv, cette matinée a débuté violemment.Les manifestants se sont réunis devant Verhovna Rada (Parlement ukrainien) avec l’exigence aux députés de voter pour le retour à la Constitution de 2004. D’après les témoins sur place, les actions ont commencé après que quelqu’un de la foule de l’Antimaïdan du parc Mariinskyi, a lancé les pierres sur les manifestants.
Voilà ce que ça a donné :

23h27. Tourtchynov (Parti Batkyvchtchyna, l’opposition) a été blessé sur la scène par les morceaux de la grenade.

23h18 Un soldat de Berkut est pris en otage par les activistes, qui l’emmènent sur Maidan, où on chante l’hymne.

23h02 « Titouchky », armés, tuent les activistes. Au moins un mort.

22h44 D’après Inna Bogoslovska (ancienne député du Parti des Régions, sortie de la faction en novembre 2013,) le gouvernement ukrainien est soutenu par Poutine. C’est la raison pour laquelle il est très difficile à casser  le système dictatorial actuel.

22h12 Klitschko est parti voir Ianoukovitch. Sur Maidan on entend toujours les explosions et on voit les pneus brûler. L’électricité sur la place est coupée.

22h03 D’après LB.ua, 5 personnes sont déjà mortes depuis l’attaque de Maidan, sans compter encore 9 dans la journée dont deux sont des policiers.

21h53 Berkut tire sur les activistes avec de la peinture fluorescente pour ensuite avoir un cible facile.

21h30 A Lviv et Ternopil les activistes ont pris sous leur contrôle les bureaux de l’Intérieur, à Rivne il est bloqué. L’Ouest ukrainien reprend les attaques des bâtiments publics.

20h23 Tsariov (député du Parti des Régions) au sujet des événements : « Maidan va être nettoyé d’ici une heure. Après avoir établi l’ordre à Kiev, nous allons établir l’ordre dans tout le pays ».

20h08 Un canon à eau brûle.

19h52 La chaîne indépendante 5 a été coupée dans toute l’Ukraine.

19h40 Le canon à eau, qui essayait d’avancer, a été arrêté par les cocktails Molotov. Les manifestants tiennent le coup. Les activistes viennent sur Maidan par les forêts, car l’accès à Kiev est réduit. Les manifestants chantent l’hymne de l’Ukraine et ne comptent pas s’arrêter devant la dictature.

19h35 Merkel essaye d’appeler Ianoukovitch qui est injoignable. Sa porte-parole a annoncé qu’il accepterait les négociations avec l’opposition à condition que les activistes partent de Maidan.

19h32 La barricade sur la rue Instytoutska est tombée. 3 canons à eau écrasent littéralement les manifestants.

19h10 Berkut brûle les tentes sur Maidan. Les attaques sont très violentes contre les manifestants. Les activistes se défendent avec les cocktails Molotov. Un BTR est brûlé.

19h02 Les canons à eau sont utilisés par Berkut.

18h58 Les forces de l’ordre commencent l’attaque et liquidation par la force de Maidan. La police appelle cette attaque « une action antiterroriste ».  Sur la scène les prêtres, les politiciens et les activistes appellent à arrêter la violence.

18h55 Lessya Orobets : »Ianoukovitch et ses associés ont organisé la provocation délibérée, un piège pour des manifestants ».

18h50 Loutsenko indique que Ianoukovitch attend les leaders de l’opposition dans sa résidence vers 23h00 (l’heure ukrainienne).

18h30 Les forces de l’ordre détruisent les barricades sur Hrouchevskoho. La mobilisation continue.

17h40 BBC Ukraine informe des 7 morts lors des événements à Kiev.

17h25 Les activistes des régions commencent à réoccuper les Administrations régionales, libérées suite à la loi de l’amnistie. Celle d’Ivano-Frankivsk est déjà prise.

17h15 Deux BTR (véhicules de transport de troupes) se dirigent vers centre-ville de Kiev.

17h00 De plus en plus de personnes arrivent sur Maidan. Les manifestants ne comptent pas s’arrêter.

16h52 Klitschko appelle les Ukrainiens à rester sur Maidan. En s’adressant à chacun, il conseille d’être vigilent et de protéger l’Ukraine. Les 2 autres leaders de l’opposition essayent de soutenir les Ukrainiens et de les motiver à lutter pour l’Ukraine démocratique.

16h48 Iatseniouk va voir Rybak et ensuite Ianoukovitch avec la seule exigence – arrêter les attaques des forces de l’ordre.

16h45 La police commence à bloquer les routes d’entrée à Kiev

16h39 Une grande mobilisation des régions de Lviv, d’Ivano-Frankivsk en direction de Kiev. Les activistes continuent à tenir sur les barricades.

Vidéo du jour – sans commentaire :

16h17 Rybak lors de la conférence de presse indique que demain à 11h Ianoukovitch doit se voir avec les leaders de l’opposition. Il déclare aussi que jeudi les députés vont discuter au Parlement de quelque chose, sans préciser quoi exactement.

16h15 Martin Schulz est choqué et attristé par la tuerie des manifestants ukrainiens. Il considère que seul le dialogue et non pas la violence peut résoudre la crise en Ukraine.

16h10 Les soldats de l’armée de l’Intérieur ont été fournis de kalachnikov.

16h00 Encore deux morts (une femme et un homme) ont été repérés par le journaliste Moustafa Nayem, à côté de la sortie du métro Khrechtchatyk.

15h40 Le Ministère de l’Intérieur a donné le temps jusqu’à 18h aux manifestants pour arrêter les protestations. Dans le cas inverse, ils menacent d’agir violemment (encore plus ?! – N.D.A.)

15h35. L’évacuation des femmes et des enfants a commencé sur Maidan. Un prêtre est pris en otage. Les soldats de Berkut et de l’armée de l’Intérieur tirent directement sur les manifestants avec les armes à feu.

15h30 La police se trouve déjà dans la Maison ukrainienne, occupée jusqu’au moment par les manifestants.

15h27 Iouriy Loutsenko a pris la parole sur la scène de Maidan en essayant de calmer les forces de l’ordre.

15h26 A cause de l’impossibilité pour les activistes de venir sur Maidan, sa liquidation par la force commence.

15h23 Berkut, ainsi que les soldats de l’armée de l’Intérieur ont détruit les barricades vers la rue Instytoutska. La quantité des blessés augmente.

15h21 Le métro de la capitale est fermé.

15h00 Berkut avance en direction de Maidan. Les ordres de force ont pu détruire les barricades sur Hrouchevskoho. Les actions sont très violentes.

13h58 Berkut utilise les canons à eau contre les activistes dans la rue  Chovkovytchna

13h57 Il y a une information que dans la Maison des officiers, occupée par les manifestants, se trouvent déjà 3 morts. Et près d’une centaine des blessés.

13h06 Les activistes sont placés dans les fourgons de police sans plaques d’immatriculation.

12h26 Une bombe est explosée sur le journaliste de Reuters, Glib Garanitch (sauvé grâce à son gilet pare-balles).

12h20 Protestations violentes sur la rue Chovkovytchna. Le Secteur de Droite appelle tous ceux qui possèdent les armes à feu, à rejoindre les lieux. « Titouchki » sont armés, portent les casques et sont protégés par Berkut.

11h50 Depuis ce matin, protestations violentes à Kiev, rue Hrouchevskiy, Lypenska, Instytoutska, Chelkovytchna. Les cocktails Molotov sont mélangés avec les bombes lacrymogènes et les balles des forces de l’ordre. « Titouchki », protégés par Berkut, lancent les pierres et les bombes sur les activistes. Une mobilisation des régions de l’Ukraine en direction de Kiev.

11h45 Rybak, chef du Parlement ukrainien, a essayé de quitter son poste de travail dans l’ambulance à cause d’une crise d’hypertrophie. L’opposition bloque la sortie.

11h40 La police utilise les armes à feu contre les manifestants.

11h30 La résolution du retour à la Constitution de 2004 a pu être enregistrée au Parlement.

11h25 Le bureau central du Parti des Régions est brûlé. Mais Berkut et « titouchki », ont réussi à reprendre le contrôle du bâtiment, occupé jusqu’au moment par les activistes.

11h25 Klitschko exige que Ianoukovitch annonce les élections présidentielles anticipées.

11h00 Certains députés du Parti des Régions sont pris en otage.

10h45 Les Berkut qui tiraient du toit d’un immeuble rue Instytoutska, se sont fait déloger par les manifestants.

10h30 Les députés du Parti des Régions quittent le Parlement. Ils ne prévoient aucun vote aujourd’hui. L’opposition essaye de bloquer la sortie de Verkhovna Rada aux députés communistes et « Régionaux ».

10h20 Près de 300 « titouchky » ont été envoyés à Kiev, au parc Mariinsky, où les actions de protestation prennent l’ampleur.

____________________________
 Sources
https://twitter.com/Dbnmjr
https://twitter.com/ukrpravda_news
https://twitter.com/euromaidan
https://twitter.com/aronets
https://twitter.com/HromadskeRadio
https://twitter.com/lb_ua