__

Embrasse-moi (Обiйми), le nouveau vidéo d’Okean Elzy

05 Mar 2013
Okean Elzy-Embrasse-moi-clip

Le 28 février, dernier jour d’hiver en Ukraine, les fans du monde entier ont pu visionner le nouveau clip du groupe ukrainien Okean Elzy qui a récolté plus de 50 000 vues en 2 premiers jours.

A lire aussi notre article du 16 février sur cette première chanson du nouvel album

25e vidéo du groupe, 8e album, 1er single du nouvel album (à paraître en mai)
directeur – Howard Greenhalgh
opérateur – Andy Horner
maison de production – ОВ Management
directrice de production – Dulcie Kellett
producteurs exécutifs – Arnold Krementchoutskiy (PSB Films), Vitaliy Klémov (Oukrfilmtrest), Otis Bell (ОВ Management)

Le clip a été tourné cet hiver à Londres par Howard Greenhalgh, photographe, directeur, qui a réalisé les clips pour Sting, A-Ha, Placebo, Morcheeba, Muse, Pet Shop Boys, George Michael ou encore Elton John. Le lieu mythique au 33, Portland Place, résidence londonienne du XVIIIe siècle et citadelle artistique de mode et de cinéma, a été choisi pour mettre en valeur la musique et le chant ukrainien de Slavko Vakartchouk.  Ce bâtiment typiquement anglais, construit en 1775 par l’architecte Robert Adam, a déjà attiré les tournages du vidéo Rehab de Amy Winehouse, les scènes du film Le discours du roi, de nombreux shootings de mode (Kate Moss, par exemple).

Howard Greenhalgh avoue qu’il n’a pas pris au sérieux quand on lui a demandé de faire un vidéo pour un groupe ukrainien. Mais ses doutes se sont dissipés dès qu’il a écouté la chanson: « C’est ma première expérience de collaboration avec les musiciens ukrainiens, mais je dois dire que j’aime ce qu’ils font ». « J’ai travaillé avec beaucoup de mecs importants. Pourtant, j’aime faire des vidéos avec la musique et les paroles qui m’enchantent. Cette chanson est belle. Elle parle du désir, de l’amour disparu, des sentiments importants quand tu rencontres ton ancien amour, même si tu croyais que cela n’arriverait jamais. Et on te quitte ensuite. Mais tout se passe d’une manière très belle en ce moment-là ».

Le directeur s’est déplacé exprès de Cape Town à Londres pour le tournage qui a duré une journée (9h-23h). OE a eu l’affaire à une équipe britannique, et la collaboration s’est bien passée, les Ukrainiens sont restés satisfaits du professionnalisme et de l’organisation. Le travail a été planifié de sorte qu’il y avait au maximum cinq doubles pour chaque cadre. Une demi-heure après le début de prises, régnait  une ambiance créative et pleine de confiance, sans aucune barrière de langage technique ou artistique.

Le héros lyrique contemple sa vie romantique dans un décor sobre, géorgien. Il voit passer son histoire d’amour, si belle, avec cette force d’attraction qui tire sur les ficelles du destin. C’est comme les étreintes qui nous attirent et nous lâchent… « L’idée était d’avoir quelque chose d’irréel, de céleste, en opposition de mon chant », se prononce Svyatoslav Vakartchouk.

Le premier single de l’album sera donc romantique pour la première fois dans l’histoire de 8 albums du groupe. « Je ne me crois pas plus romantique que les autres le sont. Je pense que Dieu m’a donné le talent d’exprimer ces sentiments romantiques dans les chansons », ajoute Vakartchouk.

_____________________

Sources:
www.expres.ua/digest
www.facebook.com/okeanelzyofficial(image)