__

Les traditions de la célébration de la Pentecôte ou des « Fêtes vertes » en Ukraine

12 Juin 2013
Danse en cercle le dimanche vert

Les traditions contemporaines de la célébration de la Pentecôte en Ukraine puisent leurs sources dans les temps païens. La fête est connue également sous le nom des « fêtes vertes ». Cette année, les Ukrainiens l célébreront le dimanche 23 juin.

Les fêtes vertes en Ukraine (zeleni svyata en ukrainien) sont des fêtes païennes qui symbolisent l’arrivée ultime de l’été. C’est la fin du printemps et le début du cycle du calendrier estival. A l’origine, les fêtes vertes célébraient le culte de la végétation et de la magie dans le but de prédire une récolte généreuse.

Avec l’arrivée du christianisme, les fêtes vertes se nommaient également la Pentecôte qui est célébrée au terme d’une période de cinquante jours après Pâques, et qui coïncide avec le dimanche appelé vert.

Plusieurs traditions et rituels de nos ancêtres ont été perdus et oubliés, certains ont été modifiés ou simplifiés, mais la mémoire des gens a toutefois conservée au moins les principaux éléments et les attributs des fêtes vertes. Aujourd’hui, ces coutumes païennes sont incontournables à la célébration de la Pentecôte. En voici quelques exemples.

Avant le dimanche vert, le samedi est appelé klechana. Ce jour, les gens décorent les maisons, les cours et les dépendances avec klechannya qui sont des branches d’arbres verts. Les branches sont accrochées sur le toit, aux portes, aux fenêtres, derrières les icônes. Le plancher de la maison est recouvert de plantes et de fleurs: le carex, la livèche, la menthe, la tanaisie, le jonc odorant.

Le dimanche, les chrétiens fidèles vont à l’église en portant un bouquet de fleurs. Après la messe le prêtre fait bénir les bouquets que les fidèles gardent précieusement dans leurs demeures. Selon la croyance, le bouquet bénit protège leur résidence contre les mauvais esprits.

Après la messe, les jeunes filles et les garçons vont dans la forêt où ils chantent les vesnyanky et les haîvky (type de chansons), dansent en formant des cercles et mènent des jeux.

Comme beaucoup d’autres fêtes de nos ancêtres, les fêtes vertes sont basées sur les traditions des agriculteurs qui suivaient le cycle solaire. Mais au-delà du culte du soleil et des ancêtres, le culte des arbres et des fleurs était le plus important.

Jusqu’au siècle dernier, en Ukraine quelques arbres étaient particulièrement sacrés : le chêne, le frêne, l’érable, le sycomore, le peuplier, le bouleau, le tilleul. Dans certaines régions, il était interdit de casser les branches de chêne pour décorer la maison lors des fêtes vertes.

Lors du dimanche vert, les filles choisissent parmi elles une jeune fille qu’elles déguisent en peuplier et en la décorant avec des perles, des rubans et des fleurs. Le visage caché par un foulard, ses mains attachées à un bâton. Elle est conduite par les filles à travers le village et accompagnée de chants. Les villageois rencontrent avec joie la procession de la fête car la fille-peuplier leur fait ses meilleurs vœux de prospérité, en contrepartie elle et les filles accompagnatrices sont généreusement gratifiées par les villageois.

Dans certaines régions, les jeunes filles confectionnent des couronnes de fleurs (de muguet, de myosotis, de centaurea, de thym, d’absinthe) qu’elles utilisent ensuite pour pour prédire l’avenir. En effet, elles laissent les couronnes voguer sur les eaux de la rivière qui les emmènera aux futurs mariés.

_____________
Sources:
http://www.u-e-p.eu/meet-ukraine/2012/june/mi-lubimo-ukranu-zelen-svyata-tricya.htm
http://traditions.org.ua
Sources photos :
http://oleg-leusenko.livejournal.com/404544.htm
http://xutir-savky.com.ua/zeleni-svyata-fotozvit/