__

Comment bien chanter les koliadka ?

06 Jan 2015
etoile-noel-ukraine

Comment bien chanter les koliadka ?

Comme vous le savez la fête de Noël en Ukraine est très importante et la plupart des Ukrainiens la fêtent le 6 janvier au soir selon le calendrier julien.
Quand je pense à l’Ukraine en hiver, je vois les routes enneigées, la messe de minuit, de très bons plats partagés en famille et les enfants qui se promènent de porte à porte en chantant des koliadka.

Mais savez-vous comment il faut bien chanter les koliadka ?

Les koliadka sont chantées du 6 janvier au 15 février, dates correspondant religieusement à la présentation de Jésus au temple ou à la chandeleur (fête des chandelles, non religieuse). Il s’agit de chansons ayant pour thème la joie apparentée à la naissance de Jésus.

Les moments où les koliadka sont les plus chantées sont le soir de Noël et les 3 jours suivants (du 6 au 9 janvier). Ce sont les enfants qui viennent chanter en premier après l’apparition de la première étoile dans le ciel. Dans les villages, ils passent dans chaque maison ; dans les grandes villes, ils passent chanter plutôt chez des personnes de la famille, des amis et des voisins.

Avant de chanter une koliadka on demande toujours l’autorisation de le faire aux maîtres de maison. Normalement on l’autorise toujours mais dans le cas contraire, il ne faut pas insister et partir doucement.

Quand on chante les koliadka il ne faut pas se dépêcher et bien respecter tous les refrains.

Après chaque koliadka il faut dire des souhaits (вінчування, « vintchouvannia »). Souvent ces derniers sont déclamés sous forme rimée et il s’agit usuellement des souhaits pour la santé, de la joie et pour chaque membre de la famille, enfin, parfois ces derniers peuvent être rigolos (souhait pour que le saucisson ne manque jamais au grenier, pour que le beau fils soit gentil et aimé par la famille, pour que les animaux domestiques soient en bonne santé).

S’il s’agit des enfants qui chantent les koliadka, ces derniers peuvent être porteurs d’une étoile en carton joliment décorée qui représente l’étoile guide de Noël et on peut les remercier en leur donnant un peu de sous ou des gâteaux faits pour Noël. S’il s’agit d’un Bethlehem (ou d’un vertèpe), une bourse commune est alimentée qui sera partagée par les différents participants.

Et voici quelques bels exemples de koliadka ukrainienne.

Le fameux Chtchedryk
 




 ________________
 Sources :
 http://ogo.ua/articles/view/
 http://ridna.ua/2015/01/vchymosya-kolyaduvaty