___

ONUKA

01 Juin 2015
ONUKA
0 Flares 0 Flares ×

ONUKA, groupe ukrainien qui fait de la (bonne) musique électronique.

Ces derniers temps, de nouveaux groupes, chanteurs, artistes font parler de l’Ukraine comme d’un pays de talents. Il n’y a pas longtemps, une amie russe m’a dit qu’elle était impressionnée par l’apparition d’artistes ukrainiens qui comme se sont libérés depuis le début de Maïdan. Est-ce Maïdan qui a tout chamboulé ou juste une nouvelle génération qui expérimente et crée, on vous laisse libre arbitre.

Parlons d’ONUKA, un groupe ukrainien assez jeune, créé en 2013. ONUKA mélange la musique électronique et des instruments folkloriques ukrainiens comme la sopilka (flûte), trembita, bandoura. ONUKA, c’est Nata Jyjtchenko (Zhizhchenko) qui a créé le groupe, compose la musique et écrit les textes, Marie Sorokina aux percussions,  Daryna Sert au clavier et back vocal, Yevhen Yovenko à la bandoura. ONUKA est un hommage au grand-père de Nata (« onuka » veut dire petite-fille en ukrainien), Oleksandre Chliontchyk, artisan des instruments folkloriques de Tchernihiv. Le grand-père, c’est l’homme de sa vie, celui qui lui a appris à jouer de la sopilka, celui qui l’a élevée avec de la musique dans le coeur, celui qu’on peut remercier pour les mélodies et la voix d’ONUKA.

Et quand un Français qui a fait lui-même de la musique électronique, vous dit qu’il apprécie le son, la voix et la mélancolie d’ONUKA, qu’il a acheté les morceaux disponibles sur i-Tunes juste pour soutenir un bon groupe, cela fait vibrer les notes de fierté à l’unisson de cette sopilka ukrainienne.

Introduire les instruments folkloriques fait d’ONUKA un groupe qui sait unir intelligemment le moderne avec l’authentique sans tomber dans le kitsch ni exagération. Chanter en anglais donne un public plus large. Chanter en ukrainien prouve que l’électro d’ONUKA, c’est ce qu’on attendait depuis un moment, surtout quand les textes et la voix nous plongent plutôt dans un monde à part où la langue n’est pas importante, mais indissociable du reste.

ONUKA ne passe pas inaperçu: trois jolies femmes (qui s’entendent très bien sur les points musicaux apparement), bien stylées grâce aux designers ukrainiens, comme Patoka Studio, par exemple. Tendances minimalistes, noir et blanc, formes géométriques, sans excès, tout est réfléchi pour avoir un maximum de plaisir.

Pour la journée de la ville de Kyïv, le 31 mai, ONUKA a présenté le clip sur la chanson « Misto » (Ville). « Kyïv, est une ville magnifique qui m’inspire tout le temps », dit Nata. « On vit dans le rythme de la ville, indissociables, tous les événements ont lieu sur le fond de ces décorations. Le clip parle de nous dans la ville et de la ville à l’intérieur de nous », ajoute Eugène Filatov, le mari de Nata, musicien, producteur son d’ONUKA, chanteur du groupe The Maneken.

Cet été, on peut partir à Budapest Sziget Festival pour écouter ONUKA le 11 août à Sziget Europe Stage. Sinon, il nous reste Internet et nos écouteurs…

_________________

Sources:
http://beehy.pe/onuka-misto-ukraine/
http://uk.wikipedia.org/wiki/ONUKA
http://inspired.com.ua/video/onuka-misto/
http://theukrainians.org/nata-zhyzhchenko/
http://justemagazine.com/music/onuka/
https://www.facebook.com/onuka.official/photos_stream
0 Flares Facebook 0 Google+ 0 Twitter 0 Pin It Share 0 LinkedIn 0 Email -- 0 Flares ×