___

Eugenia Vlasova, chanteuse ukrainienne

18 Oct 2013
Eugenia Vlasova, chanteuse ukrainienne

Aujourd’hui, je vais vous présenter Eugenia Vlasova, une chanteuse ukrainienne à une voix envoûtante. Son talent est très peu connu en France tandis qu’en Ukraine Eugenia fascine le public pop par ses chansons.

Eugenia Vlasova est née à Kiev dans une famille des artistes. Sa mère était une actrice de cinéma et son père chante toujours au chœur de Levko Revoutskiy. Cependant, des meilleurs souvenirs de l’enfance d’Eugenia sont liés à son beau-père qui l’a élevée avec son frère. Une personne large d’esprit, il avait l’habitude de passer des heures et des heures dans les conversations cognitives avec Eugenia. Ainsi, c’est à lui qu’elle doit son caractère, sa curiosité et sa persévérance.

Une voix forte, claire et distinctive d’Eugenia ont été les facteurs clés de son destin ultérieur . En 1994, elle entre dans un établissement supérieur d’Etat de musique de Glier se spécialisant en chant de variété et termine ses études avec succès en 1998. Lors de ses études en deuxième année, Eugenia commence à participer aux divers concours de musique et en 1996, devient finalement  lauréat du « Vernissage de chanson ». La performance d’Eugenia au festival « Slavyanskiy  Bazar » de Vitebsk, en Biélorussie, où elle remporte un prix, devient une étape importante dans sa carrière . Elle y chante deux chansons : « Oiseau aux ailes gris » ( Sizokryliy ptakh) écrite par Volodymyr Ivassuk et « N’oublie pas » (Ne zabouvay).

Puis, en novembre 1998, Eugenia Vlasova prend part à un concours international de la chanson 1998 à Rimini, un vendredi 13 , Eugenia quitte l’Italie avec le Grand Prix comme un trophée grâce à la chanson interprétée « Musique est mon âme » (Mouzyka, doucha moya ).

Le succès de la jeune chanteuse attire l’attention de l’industrie ukrainienne de la musique. Elle participe aux divers concours, comme la « Chanson de l’année » et « La fortune en or » et remporte plusieurs prix.

En 1999, Eugenia écrit la chanson «Vent d’espoir» (en langue russe),  inaperçue par les auditeurs à l’époque, mais vouée à changer radicalement sa carrière musicale dans les années à venir. A cette époque, Dmitriy Kostiuk devient son producteur et par la suite, son mari et le père de sa fille unique, Nina. En novembre 2001, l’album « Vent d’espoir » (en langue russe) sort et se vend rapidement à près de 100.000 exemplaires. A nos jours, l’album continue à être le plus sollicité. Ensuite, une série de nouvelles vidéos et de hits apparaît : « Aurores boréales » (Severnoïe siyaniye), « À propos de toi » (O tebye), « Je serai plus forte » (Boudou silneye) …

En 2004, Eugenia Vlasova devient mère et pendant une année se consacre entièrement à la maternité. Elle reprend l’activité musicale en 2005 et s’implique dans un projet commun avec Andru Donalds, dont elle est fan depuis son enfance. Quatre chansons naissent du travail appliqué du duo. La vidéo « Limbo » est tournée pendant une longue période sur toutes les chaînes musicales russes et ukrainiennes.
Un peu de temps après, la chanteuse disparaît mystérieusement de la scène. Il s’avère plus tard qu’Eugenia avait un cancer. Après un traitement réussi, Eugenia retourne à la scène et commence à travailler sur un nouveau album avec le groupe ukrainien Dazzle dreams. Elle participe à l’émission « Pop Star » et ouvre sa propre école de chant vocal en mai 2010.
http://www.youtube.com/watch?v=1buJ5-Od76Y
_______________________________________

Source:
http://www.vlasova.com.ua

Sources photos :
http://www.lastfm.fr
http://m1.tv
http://nashamama.com
http://eurofood.ictv.ua