___

Vibiyka, l’art décoratif ukrainien oublié

30 Sep 2014
Vibiyka, l’art décoratif ukrainien oublié
0 Flares 0 Flares ×

Vibiyka (Вибійка) est un art décoratif qui consiste à imprimer des dessins sur des tissus à l’aide de planches sculptées en bois.

Cette ancienne technique est venue en Ukraine de l’Inde et de la Chine. On retrouve les premiers exemples de vibiyka à l’époque de la Rus’ de Kyïv au XIème siècle, mais c’est au XIXème siècle que cet art décoratif connaît l’apogée de sa popularité dans les régions proches de Kyïv et à l’ouest de l’Ukraine.

Les artisans de vibiyka (вибійники) étaient polyvalents car ils devaient à la fois savoir sculpter le bois, composer eux-mêmes leurs peintures et s’occuper de l’impression. Afin de créer leurs tissus imprimés ils utilisaient les deux techniques de vibiyka les plus courantes.

La première, dite extérieure, consistait à apposer directement les ornements sur le tissu. Pour ce faire, les artisans préparaient des peintures à base d’huile en utilisant des grains de lin qu’ils faisaient cuire très longtemps. Puis ils étalaient la peinture préparée sur une planche sculptée qu’ils pressaient par la suite sur du tissu bien tendu. A la fin de cette méthode il fallait laver et laisser sécher le tissu imprimé.
Cette technique était utilisée par les artisans voyageurs, qui pouvaient amener quelques planches avec eux et créer des tissus imprimés sur commande.
Pour préparer un tissu aux ornements multicolores, il était nécessaire d’utiliser chaque fois une planche différente pour chaque couleur.

La deuxième technique, dite cubique, consistait à recouvrir des planches sculptées de motifs avec de la chaux, que l’on pressait par la suite sur du tissu. Les étoles étaient alors teintes dans des tonneaux qu’on appelait également des cubes. Ainsi tout le tissu était imprégné de teinture sauf les endroits couverts à la chaux. La dernière étape était de laver et de faire sécher le tissu.
La teinture la plus utilisée pour cette seconde technique de vibiyka était le bleu indigo. De cette façon on obtenait un textile bleu ornementé de blanc.

Les teintures pour vibiyka faisaient appel à des éléments naturels et le bois des planches sculptées étaient en tilleul ou en poirier.
Parmi les motifs les plus populaires on distingue le soleil, les étoiles, la famille, les fleurs. Il s’agissait le plus souvent de formes géométriques, florales ou de formes mixtes (géométrique et florales à la fois).
Vibiyka s’est développée même avant la broderie ukrainienne. Les ukrainiens l’utilisaient pour créer des foulards, des serviettes, des nappes, et des rideaux afin de décorer les intérieurs.

Actuellement il existe des artisans ukrainiens qui font renaître cet art oublié. Par exemple, Olga Kostutchenko a étudié les œuvres du musée historique de Tchernihiv pour comprendre les motifs et les méthodes de vibiyka. Elle crée désormais ses propres tissus aux ornements anciens et modernes et organise des master-class de vibiyka dans la ville de Tchernihiv.

Olga Kostutchenko

Lors du master class

Un autre artiste également intéressant pour cet art est Volodimir Markaryan, un sculpteur à ses débuts qui fabriquait des formes en bois pour les gâteaux. Il s’est intéressé à l’art de vibiyka et a décidé de sculpter lui-même ses motifs. Il s’inspire également des motifs anciens ukrainiens mais y apporte toutefois sa note personnelle.


_____________________________

Sources :
Image d’accueil - œuvre de Volodimir Markaryan
poez.in.ua
rukotvory.com.ua
tana-sribna.livejournal.com
etno-selo.com.ua
happylife.lviv.ua
kudelya.delo.ws
folkartpoltava.livejournal.com
lvivnews.net
0 Flares Facebook 0 Google+ 0 Twitter 0 Pin It Share 0 LinkedIn 0 Email -- 0 Flares ×