__

Violetta, chronique d’une entrepreneuse ukranienne en Belgique

20 Mai 2015
petit-pressoir-f

violettaVioletta Goncharuk, une jeune femme d’origine ukrainienne nous a contactées récemment afin de nous parler de son concept entrepreneurial qu’elle développe actuellement à Liège. Nous avons trouvé son parcours et son projet très intéressants et voudrions le partager avec vous.

« Née en 1990 dans une petite ville au sud de l’Ukraine, j’ai eu la chance d’avoir une vie très intéressante et riche en expériences. A l’âge de 16 ans, je quitte mon nid familial pour faire des études de Management à la Polytechnique de Kiev. Très sensible aux questions de l’environnement et de la société, j’ai vite commencé à m’intéresser aux concepts de développement durable. Alors mon rêve est né : partir à Paris pour continuer mes études dans ce domaine qui me passionnait. Après 1 an de cours intensif de français, le 4 septembre 2011, je débarque toute seule avec ma valise à Paris en ne parlant que le français de base.

violeta-parcours
De nombreuses épreuves et leçons de vie m’ont forgée, en 3 ans, le caractère d’une vraie battante… C’est en France que j’ai appris à ne jamais renoncer à mes rêves quoi qu’il arrive. Résultat des courses : je décroche un diplôme de Master en Responsabilité Sociétale des Entreprises avec mention bien et me dote d’une sérieuse expérience professionnelle grâce à mes stages. Et voilà, ayant depuis confiance en moi et en la vie, toujours très curieuse et à la recherche de nouveaux challenges et aventures, je décide de me lancer en tant qu’entrepreneuse en Belgique ! Ayant une affection particulièrement forte pour Liège, je vis et je travaille ici sur le projet du Petit Pressoir depuis quelques mois…

Mon projet consiste à ouvrir, à Liège, un bar à jus de fruits et légumes frais, locaux et de saison, bio ou issus du commerce équitable. Étant végétarienne, j’ai envie de proposer également une petite restauration végé et des smoothies à base de laits végétaux (lait de soja, d’amande, de coco…).

ss__2015-04-03_at_04.14.56_-1428083233
L’idée de ce projet m’est venue lors de mes vacances en Ukraine en août 2014. J’ai vu de nombreux bars à jus dans les centres commerciaux à Kiev. Je me suis dit : pour que les jus aient de vrais bienfaits pour la santé, il faut s’assurer que les fruits et légumes soient sans pesticides et cueillis juste au bon moment de leur maturité.

N’ayant pas de fonds propres pour lancer le business, j’ai publié mon projet sur un site de financement participatif : http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/bar-a-jus-bio-local-equitable

En espérant que la collecte aboutisse, je continue à me battre pour mes rêves et mes idéaux. »