__

Couronne de fleurs

22 Mai 2013
couronne fleurs
0 Flares 0 Flares ×

Aujourd’hui, nous allons parler de l’objet qui vous fascine beaucoup, cette fameuse couronne de fleurs ukrainienne! On la voit partout: sur les têtes des Ukrainiennes ou des Françaises un peu déshabillées, les enfants en portent également avec ou sans rubans multicolores, elle est brodée sur les chemises, les serviettes, décore les maisons, les pains traditionnels.

Ce couvre-chef en forme de serre-tête, fait de fleurs, brins d’herbe, feuilles, portait d’abord une signification religieuse et rituelle. La couronne de fleurs (vinok, en ukrainien) est devenue ensuite symbole de vie de jeune fille qui avait seule le droit de la porter, symbole du soleil, de la victoire, du bonheur, de la sainteté, de la chance, de la paix, du pouvoir, de l’innocence, de la jeunesse. La jeune fille portant une couronne de fleurs était associée au soleil levant.

Le chapel de fleurs est un élément important de la fête de Saint Jean qui a lieu la nuit du 6 au 7 juillet: les jeunes filles en confectionnaient un des plus beaux pour le laisser glisser sur les eaux de la rivière qui l’emporterait au futur marié.

La couronne est aussi un charme de protection grâce aux fleurs qui la composent et qui portent chacune une signification particulière. Un langage de fleurs et de leurs combinaisons renforçait les relations. La vraie couronne de fleurs ukrainienne comporte 12 fleurs: achillée millefeuille (herbe à dinde, herbe de Saint Jean), immortelle, livèche (angélique de montagne, ache de montagne), bleuet, marguerite ou matricaire, fleurs du cerisier et du pommier, rose ou mauve ou pivoine, pervenche, coquelicot, viorne obier, symbole de l’Ukraine, tournesol, houblon,… L’achilée millefeuille symbolise l’insoumission, l’immortel – la santé, les fleurs du cerisier et du pommier – l’amour maternel, la viorne – la beauté féminine, la marguerite – amour, tendresse, fidélité. La pervenche a une signification des plus fortes, c’est l’immortalité de l’âme, le symbole de la vie, la protection des mauvais esprits, la potion de l’amour et de la beauté, du mariage heureux. On disait qu’une pétale ou une feuille de pervenche consommée suffisait pour faire naître un amour éternel.

tressage couronne

Les douze couleurs de rubans protégeaient les cheveux de la jeune fille contre le mauvais œil.

Les traditions distinguent plusieurs sortes de couronnes: de mariage, d’amour, religieuse, d’espoir, d’engagement, de séparation,… Evidemment, la plus connue et répandue était celle d’amour faite par les filles à partir de 13 ans et jusqu’au mariage. Les marguerites, les fleurs du pommier et du cerisier, une grappe de viorne obier couronnaient les jolies têtes. Le chapel d’engagement était tressé à partir des bleuets et des livèches que les jeunes filles offraient aux amoureux pendant la séparation. Le cosaque gardait cette preuve d’amour dans son mouchoir en soie, près du cœur, et savait qu’il était attendu, aimé et restait dans la mémoire de sa promise. Les couronnes de mariage étaient une tradition importante à laquelle on prêtait énormément d’attention: la future mariée cueillait les fleurs avec ses copines en chantant, on décorait la maison et les arbres du jardin des couronnes de fleurs la veille du mariage. Les fleurs blanches constituaient la base, on y ajoutait des fois des plumes, des fils etc.
La couronne reste un bel ornement qui vaut votre essayage. Peut-être,  une vraie couronne de fleurs, composée d’après une « recette » personnalisée, pourrait-elle vous aider à trouver un bien-aimé plus facilement que n’importe quel site de rencontres.
______________
Sources:
http://pustunchik.ua
http://donetshina.ucoz.org
nytka.com.ua
http://yablonsky-photo.blogspot.fr/
0 Flares Facebook 0 Twitter 0 Email -- 0 Flares ×