___

Vopli Vidopliassova (VV)

25 Jan 2013
Vopli Vidopliassova (VV)

Oleg Skrypka– chant, accordéon, saxophone, trompette, textes
Oleksiy Omeltchenko – guitare basse
Serguiy Sakhno – tambours, percussion, back vocal
Yevguen Rogatchevskiy – guitare, chant

Il était une fois, en 1986, le foyer de l’Institut polytechnique de Kiev où l’histoire d’un groupe ukrainien a commencé. Les jeunes étudiants, sans aucune éducation musicale ont décidé de jouer du rock. Les intérêts communs et une maigre expérience de certains dans le domaine du hard rock a donné la naissance de Vopli Vidoplyassova. Le nom du groupe a été trouvé grâce à un des personnages de Dostoïevski – Vidoplyassov, obsédé par la littérature et valet du village Stépantchikovo. Les compositions, pleines des « cris » d’âme, ont été nommées « Vopli ». Ce nom correspond le mieux à leur esprit slave. Le style vestimentaire des années 70 fait ressortir encore plus toute l’originalité du groupe. La langue ukrainienne, la provocation et la voix forte de Skrypka donnent un mélange créatif, exotique et promettant. Les musiciens trouvent la source de leur inspiration dans rock’n’roll, punk, différents styles ethniques et même littéraires. Leurs idoles sont Queen, Led Zeppelin, AC/DC et The Who.

Les répétions ont commencé très vite. Après leur premier concert, l’accueil du public était chaleureux. Mais leur carrière a tourné vers la gloire en 1987, quand ils ont joué dans un rock-club de Kiev. Leur chanson « Platch Yaroslavny » (Larmes de Yaroslavna) est devenue chanson de l’année.
Ce qui impressionnait le plus, c’était tout un show qu’ils donnaient pendant leurs concerts. Lors d’un festival dans un des villages ukrainiens, une famille française les a remarqués et a proposé de venir à Paris. Aussitôt, les membres du groupe partent pour une tournée européenne. Les Français ont adoré l’exotisme slave, l’accordéon, l’art abstrait et l’énergie des Ukrainiens. Et une fois le contrat d’enregistrement signé, ils sortent l’album « Abo-abo » (Ou-ou) qui leur apporte beaucoup de succès : les unes du journal Le Monde, la participation au festival de Bourges, les relations avec le monde artistique parisien. VV ont fait connaître l’Ukraine qui jusque-là était une zone inconnue.
Mais leur « exil » n’a pas duré plus que 5 ans, et en 1996 le groupe décide de retourner à Kiev et accueillir les nouveaux musiciens, cette fois-ci ukrainiens. Ils se consacrent pleinement à la création dans la capitale natale. Les fans ne les ont pas oubliés et l’album « Krayina Mriy » (Pays des rêve) sort la même année. Les contrats, les concerts et les albums se succèdent. Les festivals ukrainiens, ainsi qu’internationaux sont heureux d’inviter Vopli à jouer. En l’an 2000 VV ont donné le concert lors de la visite officielle du président B. Clinton.

Pourtant l’activité du groupe ne s’arrête pas là. Différents projets et improvisations font le fruit de la créativité de VV et de Skrypka en particulier. Le dernier s’occupe de plus en plus du renouveau, du développement de la langue ukrainienne et du soutien des jeunes artistes. Les traditions et le folklore ukrainien trouvent leur place dans la musique rock.

Si vous voulez découvrir Vopli Vidoplyassova, les festivals Prosto Rock, Rock Sitch, Ouest, Best City et beaucoup d’autres vous en aideront.

Discographie :

Abo Abo (Ou-ou, 1991)
Akoustyka (Acoustique, 1993)
Krayina Mriy (Pays des rêves, 1994)
Mousika (Musique, 1997)
Khvyli Amoura (Les vagues d’Amour, 2000)
Fayno (Beau, 2002)
Bouly denky (Ils étaient les jours, 2006)
VV sur la scène du festival Rock Sitch (2008)

Pour comprendre VV, voici la vidéo sur la chanson « Vesna » (Printemps) qui a reçu un triple prix à «Tavriyski igry», un grand festival musical international qui a lieu chaque été en Ukraine depuis 1992.

 

_________________

Sources:

http://vopli.com.ua/band/about/

http://www.pisni.org.ua/persons/41.html

http://kultura.eizvestia.com/full/top-5-lyubimye-muzykanty-gitarista-gruppy-vv-evgeniya-rogachevskogo-video