___

Olga Kurylenko, beauté fatale

26 Mar 2013
Olga Kurylenko, beauté fatale
0 Flares 0 Flares ×

« J’ai envie de faire quelque chose de bien pour le monde, même si je me sens toute petite dans cette immensité »

Olga Kurylenko (Olga Kourylenko en français) est Ukrainienne, belle, intelligente, forte de caractère, qui a su s’imposer dans le monde du cinéma et de la mode.

Elle est née le 14 novembre 1979 à Berdiansk en Ukraine, alors en Union soviétique. Elevée par sa mère Marina, professeur, et sa grand-mère Raïssa (le prénom de ma grand-mère également ;-)), docteur, Olga n’a pas manqué d’amour malgré les difficultés financières, surtout après la chute de l’URSS. Olga faisait de la danse jusqu’à ses 13 ans quand elle a été renversée par une voiture. Mais elle a continué à jouer du piano, prendre des cours de peinture et d’art dramatique. Repérée à Moscou par une agence de mannequins, elle part pour Paris à 16 ans et ensuite à New York où elle continue les cours de théâtre. Elle travaille pour de très nombreux magazines français et internationaux, dont elle fait régulièrement les couvertures.

Olga obtient ensuite ses premiers rôles au cinéma, dans l’Annulaire . Ce film lui a rapporté en 2005 le Prix de la meilleure actrice au festival de Brooklyn. S’ensuit Le Serpent (2007), qui lui vaut d’être remarquée. En 2007, elle obtient le rôle d’Eva Pires, dans la série Suspectes et elle est à l’affiche du film Hitman tiré du jeu vidéo éponyme.
En 2008, elle est la James Bond girl de la 22e aventure cinématographique de James Bond, Quantum of Solace, aux côtés de Daniel Craig ; elle joue Camille, une jeune femme qui cherche à venger sa famille. Pour se glisser dans la peau d’une James Bond girl, elle a appris à démonter un revolver en huit secondes, s’est entraînée aux sports de combat quatre heures par jour et à la chute libre trois fois par semaine. « Au moins, maintenant, je sais me défendre ! »
La période des films d’actions continue pour Olga. Elle joue Natasha, la sœur de Mona Sax (Mila Kunis, encore une Ukrainienne née à Tchernivtsi) dans le film Max Payne également tiré d’un jeu vidéo.

Début 2011, elle tourne en Ukraine dans le film La Terre outragée, de la réalisatrice israelo-française Michale Boganim. Ce film est une des premières fictions sur la catastrophe de Tchernobyl en 1986, soit 25 ans après. Pour Olga ce rôle est plus que familier car elle a eu 7 ans au moment de l’explosion de la centrale et a vécu tout le cauchemar lié à l’événement sans être évacuée ni elle, ni sa famille de l’endroit mortel.

Le film À la merveille, de Terrence Malick, avec Ben Affleck, Javier Bardem et Rachel McAdams est en salles actuellement. Pour Olga, c’était une expérience non-négligeable avec les méthodes de travail un peu spéciales de Terrence Malick : sans scénario, effaçant la plupart des dialogues pour mettre en valeur le langage corporel, sa demande de relire Anna Karénine ou Frères Karamazov.

Avant son arrivée en France, Olga a appris le français en 6 mois, tout comme l’anglais. Elle essaye d’apprendre la langue du pays dans lequel elle se rend (le cas avec l’hébreu, l’espagnol). Depuis 2001, elle a obtenu la nationalité française et vit à Paris. Au mur de son appartement est accrochée une photo d’elle avec sa mère dont elle est très proche. Olga essaye de retourner voir sa famille au moins une fois par an, sa carrière est suivie par tous ses proches qui collectionnent les magazines et les journaux avec les articles sur Olga.

La belle Ukrainienne garde la tête froide et refuse de croire aux contes de fées : « Pour réussir, il faut se battre ». « Je suis têtue et persévérante, émotive et sensible. Je vais toujours jusqu’au bout des choses ».

Encore quelques films avec Olga :

2006 : Paris, je t’aime, épisode Quartier de la Madeleine de Vincenzo Natali (la vampire)
2008 : À l’est de moi de Bojena Horackova
2009 : Loin d’Eden de Danny Lerner
2010 : There Be Dragons de Roland Joffé
2011 : Centurion de Neil Marshall
2012 : Seven Psychopaths de Martin McDonagh
2012 : The Expatriate de Philipp Stölzl
2013 : Oblivion de Joseph Kosinski avec le premier rôle auprès de Tom Cruise.

Et à la télévision :

2001 : Largo Winch (saison 1, épisode 12) : Carole
2006 : Le Porte-bonheur
2012 : Magic City (saison 1) : Vera Evans

_______________________________

Sources:
www.parismatch.com
madame.lefigaro.fr
www.gdefon.ru (photo)
0 Flares Facebook 0 Google+ 0 Twitter 0 Pin It Share 0 LinkedIn 0 Email 0 0 Flares ×