___

Maria Primatchenko, peintre ukrainienne

04 Juin 2013
Maria Primatchenko, peintre ukrainienne

Maria Primatchenko, représentante de l’art naïf, lauréate du Prix national Taras Chevtchenko.

Maria Primatchenko

En 2011, M. Andriy Fialko, conseiller aux affaires étrangères a fait remarquer que « Maria Avksentievna Primatchenko a réussi à transformer une tradition culturelle ancestrale ukrainienne inspirée de motifs floraux, animaliers ou géométriques en création personnelle. Elle est un pont, une passerelle qui relie les anciennes traditions folkloriques et le présent. Picasso aimant beaucoup sa peinture qu’il considérait comme géniale et elle a été pour lui une source d’inspiration. »

Maria Primatchenko, contemporaine de Katerina Bilokur, est née le 12 janvier 1909 dans le village Bolotnia près de Kyïv, dans une famille d’artistes et était baignée dans l’atmosphère de folklore ukrainien : pyssanka, broderie, peinture.

Le talent de Prymatchenko a été découvert par Tatiana Florou de Kyïv dans les années 1960-70. En 1936, Maria a été invitée dans les ateliers d’expérimentation du Musée d’Art Ukrainien à Kyïv. Son œuvre se diversifie – Maria dessine, fait de la broderie, se passionne pour la céramique. Le Musée d’Artisanat Folklorique Ukrainien recèle quelques de ses magnifiques carafes et assiettes en céramique datant de cette période. En 1937, lors de l’exposition universelle à Paris, Maria Primatchenko obtient une médaille d’or pour avoir conquis le monde de l’art avec ses peintures…

Comme l’artiste a avoué par la suite, elle ne possédait pas d’astuces professionnelles. Elle dessinait sur du simple papier vélin avec des pinceaux de fabrication industrielle, utilisant la gouache et l’aquarelle. Elle préférait tout de même la gouache car c’est cette peinture rend les traits juteux et expressifs avec une netteté de silhouettes. L’artiste traçait tout d’abord un trait au crayon de manière pas très appliquée, dessinant des traits, et seulement ensuite, appliquait la couleur de manière très adroite. L’artiste dessinait la nature, la vie quotidienne en mettant en valeur les couleurs et les rythmes. Animaux fantastiques sont le fruit de l’imaginaire de génie de l’artiste. Sa série animale est un phénomène unique n’ayant pas d’analogues ni sur la scène nationale ni internationale.

Peu avant la fin de ses jours (Maria est décédée en 1997), elle a crée une série impressionnante sur le Tchernobyl. Le village natal se trouve à 30 kilomètres dans la zone de Tchernobyl et elle connaissait très bien les malheurs de nombreux de ses habitants. La série dédiée à cette tragédie s’est propagée dans le monde entier.

[portfolio_slideshow exclude= »4669,4666,4664,4654″]

Quelques informations et faits utiles et intéressants:

  • Primatchenko/Marimekko

    Les peintures de Maria Primatchenko inspirent des artistes jusqu’à nos jours. La semaine dernière, le scandale autour de Marimekko, entreprise finlandaise de design dans le secteur de l’habillement, des textiles et de la décoration intérieure, a bouleversé la famille et les connaisseurs de l’oeuvre de Primatchenko. Un Finnois de voyage à Kyïv a découvert que l’image sur les avions de la compagnie aérienne Finnair utilisée depuis 2008 sont des copies de la peinture « Le rat voyageur » (1963). Marimekko a sorti toute une gamme de produit de textile sous le nom « Les habitants de la forêt », sans le rat en variant les couleurs, mais les arbres sont identiques aux originaux ukrainiens. La designeuse finlandaise Kristina Isola a avoué ses torts, mais les droits d’auteur ne sont pas pourtant respectés. Si la famille de la peintre n’a aucune prétention envers Marimekko, espérons que les fameux prints auront une digne identification et une exposition en hommage de la peintre.

    finnair

  • 2009 a été déclarée par l’UNESCO l’année de Maria Primatchenko.
  • Vous pouvez admirez les oeuvres de l’artiste au Musée d’art décoratif ukrainien (Національний музей українського народного декоративного мистецтва) à l’intérieur de la Laure de Petchersk

01015, Kyïv, 9, rue Lavrska, bât. 29
Tel.\Fax: 380(44) 280-13-43,
Tel.: 380(44) 280-36-93, 380(44) 280-58-12, 380(44) 280-36-88;
E-mail: musukrndm@kv.ukrtel.net
Transport: bus 24, trolleybus 38, arrêt „Kyivo – Pechersk Lavra” Horaires d’ouverture: 10.00 – 18.00, fermé le mardi

_____________
Sources:
http://www.prestige-et-sante.com
http://www.aftonbladet.se/resa/flyg/
http://www.aftonbladet.se/sofismode
http://www.wikipaintings.org/uk/maria-primachenko/
http://www.day.kiev.ua/
http://www.uart.eu/fr/