__

Université nationale de Tchernivtsi

29 Mar 2013
la une

Une perle architecturale

Les villes ukrainiennes cachent parfois des trésors. C’est le cas de Tchernivtsi, ville de l’ouest de l’Ukraine, connue par son charme, culture, et bien sûr, université, fondée en 1882.

Une longue histoire accompagne sa construction. En 1782, le territoire de Boukovyna ou Bucovine (région de Tchernivtsi) appartenait à l’Empire austro-hongrois (jusqu’à 1918, de 1918 à 1940 – territoire de la Roumanie, à partir de 1940 – territoire ukrainien). A l’époque, une ancienne résidence des évêques y siégeait. En 1827, l’empereur Francz Josef a donné l’ordre de construire la faculté théologique de l’Empire. L’enseignement était en allemand, en roumain et en ukrainien. Mais en 1860, le projet de construction de l’université et de la résidence des métropolites orthodoxes naît. Evhen Gakman, métropolite de Bucovine, organise les travaux à l’aide d’un certain Josef Glavka, architecte tchèque, qui décide d’en faire une merveille. Pour cela les architectes, les peintres autrichiens, les créateurs tchèques et ceux de Bucovine ont été invités.

[portfolio_slideshow exclude= »3383,3382,3381,3380″]

Le bâtiment a été composé de 3 parties. Celle de gauche comprenait les classes, la bibliothèque, les dortoirs de la faculté théologique et les églises. Au milieu, on pouvait admirer le palais du métropolite. A droite, on trouvait l’école du prêtre, le musée du monastère et l’usine de fabrication de bougies. Dans cette résidence les différents styles architecturaux ont laissé leurs traces :  l’influence romaine et byzantine, les forteresses du Moyen Age, les ornements traditionnels de Bucovine sur les toits avec ses tuiles multicolores. On pourrait même la comparer au palais Alcazar de Séville.

Pour comprendre mieux l’architecture et l’esprit de l’université actuel, voici un petit descriptif des bâtiments et leur histoire.

L’école du prêtre est dominée par une coupole, ornée d’étoiles de David. Cette union s’explique par la reconnaissance des orthodoxes aux juifs qui ont apporté une aide financière à la construction de la Résidence. Encore un élément de tolérance est la croix volumineuse qui indique aux catholiques la direction de l’ouest et aux orthodoxes, celle de l’est. Avant, l’horloge de l’école montrait non seulement l’heure locale, mais aussi celle de Londres ou de Vienne. Malheureusement, la foudre l’a frappée et elle ne  reste au service que de la ville de Tchernivtsi.

A l’intérieur, on peut visiter l’actuelle Salle Rouge ( l’ancienne Salle de Conseil) qui doit son nom à la décoration par la soie rouge de Chine. Le plafond est couvert d’ornements et le sol est un parquet en chêne, en hêtre et en tilleul. D’après une légende, les immenses miroirs de Vienne sont capables de rajeunir chaque femme et priver des péchés les hommes. Si on approche le feu, on peut y voir ses 5 reflets, car c’est le nombre des couches d’argent qui les couvre. Dès l’entrée dans la salle on se sent comme dans une boîte à bijoux !

La Salle de marbre a été malheureusement détruite lors de l’incendie de 1944, mais les restaurateurs méticuleux y ont installé des colonnes grandioses. C’est une des plus belles salles d’Europe.

Un autre bâtiment de la Résidence est l’église des Trois Saints. Dans ses murs siégeaient le centre électronique et informatique ou encore le musée de l’université. Mais depuis 1991, le temple a ré-ouvert ses portes pour accompagner les étudiants et les habitants de la ville dans leur malheur et joie. Son acoustique est l’une des meilleures de Tchernivtsi.

La cour de l’université est un jardin avec les arbres rares et le buste de son créateur, Josef Glavka. Les gens du monde entier viennent à Tchernivtsi pour voir ce chef-d’oeuvre de l’architecture si varié, patrimoine de l’UNESCO. Les plus chanceux (plus de 19 000) y font leurs études.

Soyez les bienvenus en Bucovine et venez découvrir l’université avec toute sa splendeur !

Informations utiles :

  • Adresse : 2, rue de Kotsubynsky, Tchernivtsi ;
  • Moyens de transport : Train de Kiev, d’Oujgorod, de Lviv (Tchernivtsi – terminus); bus Oujgorod-Tchernivtsy (attention, le trajet est assez fatiguant, étant la nuit) ;
  • Excursion chaque jour de 9h à 17h sans interruption

____________________________

Sources:
www.castles.com.ua
www.trip.cv.ua