__

Tourisme au bord de la Tissa (Tisza)

05 Avr 2013
tyssa titre

Une rivière qui inspire

On est déjà au printemps et il est temps d’organiser les vacances ! Si vous n’avez pas encore de destination pour cet été ou pour les fêtes du mois de mai, l’équipe de J’aime l’Ukraine pourrait vous aider !

Cet article est consacré aux eaux rapides de la Tissa (Theisse en français ou Tisza en hongrois), une rivière de l’Europe centrale et un affluent du Danube. Elle est une des plus riches de l’Europe en poissons. Sa flore et sa faune étonnent toujours par sa diversité. Les Carpates qui l’entourent font d’elle un berceau naturel. Les multiples légendes enrichissent son histoire. Pour vous faire découvrir toute sa splendeur, on sera vos guides !

La Tissa est très grande et touche tels pays comme la Slovaquie, la Roumanie, l’Ukraine, la Hongrie, la Serbie où elle se jette dans le Danube qui lui, tombe dans la mer Noire. Mais on va vous parler de la Tissa de la Transcarpatie, la région à l’ouest de l’Ukraine.

La meilleure période d’y aller est plutôt l’été. Si vous aimez le tourisme vert, les randonnées, le camping et les descentes en canoë, cette rivière vous donne la possibilité d’en profiter. La petite ville de Khoust vous accueille pour y séjourner et offre un accès facile aux endroits de repos. Il n’y a pas vraiment de plages puisqu’elle change sa direction tous les ans. Mais elle a ce côté sauvage qui la rend si romantique ! Si vous voulez faire du camping, la Tissa est un endroit parfait. Là, on peut se sentir libre, pêcher, se baigner la nuit sous la lumière de la lune, retrouver les amis, car en camping on est tous des voisins ! Les sons de la guitare près du feu résonne tout l’été. Les multiples ruisseaux vous offrent de l’eau potable et fraîche, et vous n’êtes pas obligé d’en ramener avec vous.

[portfolio_slideshow exclude= »3532″]

Si vous êtes tenté de prendre un canoë ou un simple zodiaque, vous pouvez descendre seul ou en groupe pour profiter de la nature. Pour un parcours plutôt facile et tranquille, prenez un minibus (marchroutka) ou un train de banlieue à la gare de Khoust jusqu’au village de Bouchtyno (20 km). Une demi-journée est prévue pour ce trajet, avec une pause midi, évidemment. Mais attention, prévoyez un sandwich avec vous ! Si vous êtes plus sportif, réveillez-vous tôt et allez à Tyatchiv (30 km de Khoust) pour une descente plus longue. Une journée vous suffit pour rentrer à Khoust bronzé et reposé. Vous pouvez continuer plus bas, même jusqu’à la Hongrie, mais pour cela un bon équipement est nécessaire. Le tour opérateur « Lost world » («Затерянный мир») se charge de l’organisation de descentes le long de la Tissa.*

Un autre programme peut être le tour en vélo. Si vous logez à Khoust, n’hésitez pas à faire une balade en direction de Shayan (20 km). C’est un petit village touristique, réputé par ses eaux minérales et son lac. De nombreux sanatoriums, restaurants, et activités sportives y sont proposés. Partez le matin pour profiter de l’après-midi au lac. En rentrant le soir, arrêtez-vous sous le pont de Velyatyn pour une petite baignade en soirée !

Pour prendre pleinement plaisir de toutes les activités proposées, prevoyez une semaine au mois de juillet-août que vous n’oublierez jamais !

Infos pratiques :

Moyens d’accès à Khoust :
Train de nuit Kiev-Moukatchevo + marchroutka Moukatchevo-Khoust

Hôtels Khoust :
Karpaty (proche de la gare, prix abordables), VIP Hôtel (luxe)
Ou Karpatia Sanatorium de Shayan (20 km de Khoust)

*Tour opérateur « Lost world » («Затерянный мир») :
Kiev, 9/11, Frolovska rue, 2 étage, bureau 220 (ул. Фроловская 9/11, 2 этаж, оф. 220)
+38(097)553-86-77
info@lostworld.com.ua

-Monnaie : hryvnya (10 hr = 1€)
-Pas besoin de visa pour l’Ukraine

_______________________________________

Sources:
http://www.dikarem.net
http://lostworld.com.ua
Sources images:
Daniela
www.panoramio.com
http://195.16.77.9:8002/uk