__

Revue de presse

13 Fév 2014
securedownload-2

La revue de la presse ukrainienne.

12 février

16h12
Le Centre de Kyïv sera protégé par les gardes des forces de sécurité. Selon Olena Loukach, le statut juridique des habitants de Kyïv ne sera pas affecté. Ce n’est pas un état d’urgence, mais un renforcement de la protection, s’est prononcée la Ministre de la Justice.
L’application de l’état d’urgence ne peut survenir qu’au début de la semaine prochaine, à la fin du terme prévu par la loi sur l’amnistie. >lire la suite en ukrainien

15h00
Le parti UDAR exige la libération immédiate des manifestants arrêtés sans des raisons valables. UDAR exige la libération immédiate et inconditionnelle de toutes les victimes innocentes de la discrétion judiciaire, ainsi que la poursuite des juges, des procureurs et de tous les soi-disant témoins, à cause de qui ces choses sont devenues possibles, » a été déclaré dans le communiqué. >lire la suite en ukrainien

13h50
Le Haut Conseil de la justice recommande destituer quatre juges pour la violation du serment et trois autres juges, pour les jugements rendus. Cette déclaration a été annoncé par le président du Conseil suprême de la justice, Oleksandr Lavrynovych. >lire la suite en ukrainien

12h34
«J’interpelle Viktor Ianoukovitch, s’il veut débattre publiquement, je suis prête pour une discussion sur les mesures tactiques et stratégiques pour sortir l’Ukraine de la crise », a déclaré Ioulia Timochenko, chef du parti Bat’kivchtchyna. >lire la suite en ukrainien

11h06
Le procureur a confirmé que personne ne sera puni pour les répressions sanglantes de Maïdan.
D’après la loi sur l’amnistie, les procédures engagées contre Alexander Popov, Vladimir Sivkovych et d’autres responsables des violences du 30 novembre sont désormais closes.
Au total, la ville de Kyïv a connu la fermeture de 35 procédures pénales, 21 personnes ont été déjà relâchées selon cette loi,  » a déclaré le porte-parole du bureau de procureur de la capitale, Yana Sobolevska.
Initialement, le Parlement ukrainien a voté une loi qui devait gracier seulement les manifestants pacifiques, mais ne s’appliquait pas aux membres de la police qui ont battu les activistes et les journalistes. Cependant, cette loi n’a pas été adoptée avant le 16 janvier, quand la majorité des députés au pouvoir a voté les modifications à la loi, assurant ainsi la protection de la responsabilité des forces de l’ordre et des autres responsables qui ont participé indirectement aux violences. >lire la suite en ukrainien

9h06
Dans le classement de la liberté de la presse publié par Reporters sans frontières mercredi, le 12 février, l’Ukraine a descendu de la 126e à la 127 position, écrit Deutsche Welle.
Parmi les principales tendances de l’année dernière dans les médias ukrainiens, les experts notent surtout  les limites de l’indépendance éditoriale. Reporters sans frontières ont mis en évidence l’utilisation de la violence policière contre les journalistes pendant les manifestations de masse. Ils soulignent que les reporters en Ukraine sont soumis aux menaces et aux violences physiques et que les attaquants demeurent dans l’impunité. La situation est aggravée par les tentatives de ternir la réputation de journalistes indépendants et par l’emploi des cyber-attaques à leur égard. >lire la suite en ukrainien

11 février

13h10
Viktor Ianoukovitch est prêt à organiser un débat avec le chef du parti UDAR, Vitali Klitschko sur une des chaînes de télévision nationales. Quant à lui, Vitali Klitschko, lors de l’Assemblée populaire du 9 février, a invité le Président à débattre sur la place de l’Indépendance dimanche prochain. >lire la suite en ukrainien

11h56
« Euromaydan-SOS » est à la recherche de 20 militants, dont le sort n’était pas connu à leurs amis et proches et qui n’ont pas donné de nouvelles au 10 février au soir. >lire la suite en ukrainien

11h31
Le chef de l’AutoMaïdan Dmytro Bulatov estime que le communiqué du ministère de l’Intérieur sur l’utilisation alléguée de sa carte de crédit pour un usage personnel au moment où il a été enlevé, est une tentative de le discréditer. >lire la suite en ukrainien

9h40
L’opposition s’est mise d’accord sur des amendements à la Constitution et a convenu d’une position commune sur un retour à la Constitution de 2004 [restriction des pouvoirs présidentiels – NdR], a déclaré le chef adjoint du parti Batkivchtchyna Serguei Sobolev lors de l’émission espreso.tv. >lire la suite en ukrainien

10 février

20h57
Viktor Ianoukovitch ne voit pas de motif pour la dissolution du Parlement.
La conseillère du Président, Marina Stavniytchouk considère qu’il n’y a pas de base juridique pour les élections législatives pour le moment. Mme Stavniytchouk estime qu’il est plus rationnel d’envisager la poursuite du travail sur le texte de la nouvelle Constitution avec la participation de l’opposition. >lire la suite en ukrainien

17h09
« L’Іnstrument de la liberté », rue Hrouchevskiy.
Une action révolutionnaire musicale « L’Instrument de la liberté » a commencé dans neuf villes en Ukraine. Le 9 février, un piano jaune et bleu et un violon sont apparus dans les rues de Lviv, Donetsk, Uzhgorod, Kirovohrad et d’autres centres régionales. Le 10 février, le piano révolutionnaire a été installé dans un bus qui a brûlé sur les barricades de la rue Hrouchevskiy à Kyïv. La première à l’essayer a été la musicienne et activiste Ruslana. >lire la suite en ukrainien>l’article en français

16h23
En Ukraine, 61 personnes restent en garde à vue pour cause de participation aux manifestations, a déclaré le chef adjoint du département des enquêtes du Ministère de l’Intérieur de l’Ukraine, Oleg Tatars. Selon lui, 82 personnes ont été remises en liberté sur engagement personnel, ou une caution. Pour le reste des détenus, la mesure préventive a été changée soit avant la promulgation de la loi d’amnistie, soit une telle mesure préventive n’a pas été appliquée dès le départ. >lire la suite en ukrainien

12h21
Deux armées semi-légales sont en train de se former en Ukraine.
Dans l’est et le sud du pays, les partisans du gouvernement se mobilisent et promettent de repousser le Maïdan.
Selon TSN, parmi ces organisations, le Club de la défense sans règles « Oplot » à Kharkov, « Cosaques » et motards russes. Parallèlement, sont crées des unités d’auto-défense à l’ouest du pays. Le chef de l’auto-défense de l’EuroMaïdan, Andriy Parubiy, a récemment annoncé la création d’une « mini-armée » nationale qui va coordonner leurs actions avec Kyïv. Le dirigeants de la défense sont partis dans toutes les régions afin de renforcer leurs positions sur place. A ce jour, les rangs de l’auto-défense comptent 12 mille personnes. >lire la suite en ukrainien

9h46
La rue de Hrouchevskiy, où les protestants comptent environ 50 personnes, la procédure de passage entre les barricades est renforcée.
Les militants laissent passer seulement les bénévoles, les médecins et les média. La situation est calme, les manifestants ne font pas de recours à l’action.
Dans le camp sur le Maïdan, on compte environ 1000 personnes. Directement devant la scène se trouvent quelques centaines de personnes qui regardent des films politiques. Depuis la scène, on peut entendre les appels à rejoindre les rangs de l’auto-défense .
La situation sur le Maïdan est aussi calme, les barricades avec les sacs de neige, compte tenu des températures au-dessus de zéro, se sont affaissés, mais n’ont pas fondu. >lire la suite en ukrainien

______________
Source image:
http://www.pravda.com.ua