__

Revue de presse du 30 janvier

30 Jan 2014
1349222-2

Actualités de la presse ukrainienne et française.

22h29
Dmytro Boulatov, un des leaders d’Automaïdan, disparu depuis le 22 janvier, a été retrouvé aujourd’hui dans un village près de Kyïv. Après de nombreuses tortures, on l’a jeté dehors depuis une voiture. Boulatov raconte que les inconnus à l’accent russe l’ont battu, torturé, lui ont coupé une oreille et l’ont même crucifié (il a des trous dans les mains). >lire la suite en ukrainien

18h06
Opposition : Le projet de loi sur « les otages », voté à l’aide du chantage.
Cette déclaration a été signée par les leaders de l’opposition Vitali Klitschko, Arseni Iatseniouk et Oleg Tiagnybok, annonce le service presse du parti « Bat’kivchtchyna » (« Patrie »). « Le 29 janvier, le Parti des régions sous l’égide de Ianoukovitch, s’est encore servi du chantage direct, de l’imposture et de la fraude lors de l’approbation des projets de loi à Verkhovna Rada [parlement – NdT] ». >lire la suite en ukrainien

16h56
Ukraine : le pouvoir donne 15 jours aux contestataires pour quitter les rues.
Les trois dirigeants de l’opposition ont accusé jeudi le président ukrainien d’avoir violé la Constitution en exerçant un chantage sur les députés de son parti lors du vote d’une loi accordant l’amnistie aux manifestants d’opposition arrêtés
«Il a été établi que plusieurs députés ont voté pour d’autres, ce qui viole la Constitution», écrivent Vitali Klitschko, Arseni Iatseniouk et Oleg Tiagnybok dans une déclaration commune jeudi. >lire la suite en français

16h40
En Ukraine, les malheurs des révolutionnaires au volant.
Lorsque les historiens feront la chronique du mouvement de Maïdan, cette contestation du pouvoir ukrainien devenue une révolution à l’avenir encore incertain, ils s’attarderont certainement sur le cas d’AutoMaïdan, l’une de ses déclinaisons les plus insolites et les plus efficaces. >lire la suite en français

15h22
Les manifestants protestent devant le Ministère de l’Intérieur contre les coups et les arrestations des médecins de Maïdan. >lire la suite en ukrainien

15h12
Deux députées de l’opposition, l’écrivaine Maria Matios (parti UDAR) et Lessya Orobets du parti Bat’kivchtchyna, ont choisi de mettre des gilets par-balles lors de la session extraordinaire de Verkhovna Rada. Elles ont exprimé ainsi leur désapprobation de l’utilisation des armes pendant les protestations pacifiques. >lire la suite en ukrainien

10h00
« Il faut créer en Ukraine une société civile ».
Interviewé par Courrier international, le dissident Oleg Zakapko, coordinateur d’Euromaïdan dans la ville de Kharkiv, décrypte les enjeux du conflit et explique les objectifs du mouvement de protestation en Ukraine. >lire la suite en français

_________
Source photo:
http://ua.korrespondent.net/ukraine