___

Actualités des médias ukrainiens

29 Jan 2014
Actualités des médias ukrainiens
0 Flares 0 Flares ×

Rédigé et traduit par Lina.

Les dernières nouvelles des médias ukrainiens.

28 Janvier 2014

22:08 Les politiciens européens sont favorables à la démission de M. Azarov. Ils espèrent également une progression de ces changements.
Par exemple, le ministre des Affaires étrangères polonais Radoslaw Sikorski a parlé du Parlement ukrainien comme de « l’institution appropriée pour le compromis et le début de la réforme ».
Sur sa page Twitter, la présidente lituanienne Dalia Grybauskaite a appelé cette action comme une bonne et nécessaire étape. Le ministre allemand des Affaires étrangères Frank-Walter Steinmeier, la considère comme le point de départ d’un compromis. Le ministre suédois des Affaires étrangères Carl Bildt a exprimé l’espoir envers de nouveaux progrès.
Les fonctionnaires ont été soutenus aussi par Stefan Füle, arrivé en Ukraine lundi dernier. D’après Füle, l’abrogation des lois anti-démocratiques, c’est « le début d’un processus politique global qui sortira le pays de la crise. » Douze députés européens se trouvent aujourd’hui à Kiev. Ils devraient aider le bon déroulement des négociations pacifiques entre le gouvernement et l’opposition. > lire la suite en ukrainien

22:00 La carte des protestations, mise à jour à 22h00 le 28 janvier: l’interdiction du Parti communiste et du Parti des Régions par des conseils locaux de la région de Khmelnitski, le premier rassemblement assez important à Simferopol.


Cliquez pour agrandir l’image


21:52 Le Canada a introduit des sanctions pour les visas des fonctionnaires ukrainiens à cause de la force menée contre les manifestants. Le Canada espère que pour établir des « relations de confiance » avec la population, les autorités rapperocheront leurs paroles et leurs actions. > lire la suite en ukrainien

21:52 Le Premier ministre britannique David Cameron a encouragé l’Ukraine de revenir vers l’Europe, en mentionnant que la porte vers un accord commercial avec l’UE est toujours ouverte. > lire la suite en ukrainien

20:34 « Nous ne délaisserons pas les nôtres », a déclaré le chef de la partie UDAR (Alliance démocratique ukrainienne pour la réforme) Vitali Klitschko. L’opposition fera tout son possible pour l’amnistie des manifestants arrêtés, a –t –il déclaré. Vitali Klitschko a également noté qu’il n’était pas intéressé par un poste dans le gouvernement du président Viktor Ianoukovitch. > lire la suite en ukrainien

17:38 Résumé du jour : le Parlement ukrainien a aboli « les lois dictatoriales » scandaleuses. Les députés ont fait le pas arrière sur les 9 lois. Le vote a été adopté avec 361 voix pour. Ces dernières fonctionnent tant que le président n’a pas signé leur suppression.

Les députés ont aussi approuvé quatre autres lois. Elles concernent la profanation, la destruction des monuments, l’objection ou l’excuse des actions fascistes, l’assistance juridique gratuite et l’exemption de la TVA d’importation en Ukraine du gaz naturel.

Lors de la réunion du soir, les députés ont convenu d’examiner la loi sur l’amnistie des participants des manifestations. Ils ont aussi décidé de créer une commission pour élaborer des amendements à la Constitution de l’Ukraine. Toutefois, ils n’ont pas atteint un compromis en ce qui concerne la loi sur l’amnistie.
Il a été décidé de poursuivre les négociations. La session du Parlement continuera dès mercredi. > lire la suite en ukrainien

17:15 L’Ukraine sort de la crise politique. La réaction de la communauté internationale.
Les questions clés pour surmonter la crise étaient la démission du gouvernement en place, l’annulation des lois du 16 janvier, une loi sur l’amnistie des participants des manifestations et la décision de retourner à la Constitution en 2004.

Néanmoins, le parlement, rassemblé pour une réunion d’urgence, n’a réussi à mener ce plan qu’à moitié. Il a supprimé les lois du 16 janvier et a fait des consultations concernant la loi sur l’amnistie.
La démission du gouvernement a eu lieu non pas par la volonté des députés, mais à cause de la demande du retrait du Premier ministre Mykola Azarov, agissant « en prévision ». En ce qui concerne les changements dans la Loi fondamentale, aucune décision claire n’a été prise. > lire la suite en ukrainien

14:51 Viktor Ianoukovitch a signé le décret sur la démission de Mykola Azarov et du gouvernement. Le rapport note également que « l’article 115 de la Constitution de l’Ukraine stipule que la démission du Premier ministre de l’Ukraine entraîne la démission de l’ensemble du Conseil des ministres de l’Ukraine, le Président de l’Ukraine a donc adopté également la démission du gouvernement de l’Etat. » > lire la suite en ukrainien

14:23 Le calme sur les barricades de Kyïv. 3-4 mille personnes occupent la rue Hrushevskiy.
Le haut-parleur de la police appelle constamment à « ne pas recourir à des provocations », « ne pas violer la loi ». En réponse, les manifestants scandent « Gloire à l’Ukraine ! » et « Oust la bande ! ». > lire la suite en ukrainien

13:14 Six militants sont toujours portés disparus.
Aujourd’hui, Lviv a fait ses adieux au défunt activiste Romain Senyk qui a été gravement blessé au cours des confrontations du 22 janvier. Le jeune homme avait des poumons endommagés. Il a subi plusieurs opérations, il a même dû être amputé d’un bras. Durant plusieurs jours les médecins ont lutté pour sa vie, mais tous les efforts ont été vains.
Pour le moment, quatre activistes des évènements de conflit dans la capitale sont décédés.
Sergey Nigoyan a été la première victime d’affrontements entre les forces de l’ordre et des manifestants pacifiques. Le jeune militant a été touché à la poitrine par trois balles de plomb.
Mikhail Zhyznevskyyn d’origine biélorusse a été tué par un coup de feu droit dans le cœur.
Yuri Verbitsky a été kidnappé avec Igor Loutsenko. Le lendemain, le premier a été retrouvé mort dans les bois avec les mains attachées et de graves signes de tortures.
La liste des militants disparus à la date d’aujourd’hui regroupe 6 personnes : Brovko Oleg, Bulatov Dmitri, Inna Grigoryan, Lyubyntsev Daniel, Pryydun Vladimir, Shynkuryak Anatoliy. > lire la suite en ukrainien

Vidéo des victimes du Maïdan:

12:32 Une Commission spéciale créée par le Conseil Suprême de l’Ukraine rédigera une nouvelle version de la Constitution. Cette annonce a été faite par le chef du Parti des Régions Alexandre Efremov. Selon lui, l’opposition pourra prendre part dans la commission avec ses propositions. > lire la suite en ukrainien

00:43 Klitschko a catégoriquement refusé de travailler au sein du gouvernement. La nouvelle composition du gouvernement sera sans Vitali Klitschko. Selon le service de presse de son parti, « il n’y a aucun sens pour moi de discuter d’une collaboration au sein du gouvernement », a-t-il déclaré. « Il est même inutile de soulever la question », a dit le politicien. Klitschko a également exprimé l’espoir que le président ne recourra pas à l’introduction d’état d’urgence dans le pays. > lire la suite en ukrainien

___________

Sources photo : UNIAN
0 Flares Facebook 0 Google+ 0 Twitter 0 Pin It Share 0 LinkedIn 0 Email 0 0 Flares ×