__

Euromaïdan. Les noms à connaître.

12 Fév 2014
titre
0 Flares 0 Flares ×

Les visages à retenir.

Sans doutes, vous êtes déjà au courant de l’essentiel en ce qui concerne les événements en Ukraine ces derniers temps. Mais dans cet article, on va essayer de donner les noms qui apparaissent le plus souvent en ce moment. Sans connaître « who is who » (qui est qui), on ne peut pas avancer et comprendre. Alors, les voilà, les acteurs principaux du théâtre ukrainien.

Viktor Ianoukovitch – le personnage principal. Président de l’Ukraine, né en 1950, a une très riche histoire. Il faut commencer par son parcours criminel. Déjà, à l’âge de 17 ans il a été jugé pour le vol, ensuite libéré, 6 mois après. On doute que son comportement était vraiment très bon, jusqu’à la collaboration avec la police, ce qui lui a permis cette mise en liberté. Mais il ne s’est pas arrêté là (apparemment, il n’imaginait pas qu’un jour il sera président). Le deuxième emprisonnement pour vol et bagarre lui a encore coûté la liberté. Pourtant, la troisième fois, son affaire pour viol a été clôturée sans avoir de preuves suffisantes (une drôle de coïncidence). Et le voilà en 2004 candidat à la présidentielle. Il a perdu, mais le nouvel-élu, Viktor Iouchtchenko l’a nommé Premier ministre. Président depuis 2010, il modifie la Constitution de 2004 (pouvoir : parlement-président) en instaurant la dictature (pouvoir : président-parlement). Suite à tous ces « efforts » de Ianoukovitch envers sa population, l’Euromaïdan est né avec la plus grande exigence, démission de Ianoukovitch (et non pas l’intégration en UE avant tout). Malgré ses forts défauts, il a fait ce que ses prédécesseurs n’ont pas pu faire,  il a réuni l’Ukraine (contre son seul ennemi, son président). Bien sûr, il ne faut pas oublier ceux qui continuent à le considérer comme un grand chef et maître du pays, mais avec un peu d’efforts, le peuple ukrainien viendra au même consensus.

Mykola Azarov – ex-Premier ministre de l’Ukraine, qui s’est enfui en Autriche après avoir connu la peur de sa vie, la révolte du peuple (ou pour d’autres raisons?). Ce personnage était  le bras droit du président Ianoukovitch dans toutes ses actions : fausse politique de l’euro-intégration, « nettoyage » de la manifestation pacifique, répression contre les activistes de Maïdan, signature des lois de dictature… C’est loin d’être la liste complète de sa « noble » intervention dans la vie des Ukrainiens. Pour l’instant, il s’est mis de côté. Est-ce la fin ou to be continued ?.. On verra bien.
Azarov, détenteur du passeport autrichien et donc de double nationalité, interdite par la loi en Ukraine. > lire l’article en ukrainien

Serhiy Arbuzov – depuis la fuite d’Azarov, le 28 janvier 2014, occupe temporairement le poste du Premier ministre de l’Ukraine. Je commence par un fait curieux. Étant homme d’affaires et politicien en même temps, il n’a pas de dossier au centre d’impôts. D’après Arbuzov, il l’a refusé en vue de sa religion. Je me demande quelle est cette religion, – « desimpôsabilisme » ? Cela doit être inscrit quelque part dans la Constitution… Il est très proche de la famille du président actuel dont le fils, Olexandre Ianoukovitch possède 100 % des actions de la Banque VBR, détenue par Arbuzov il n’y a pas si longtemps. L’influence donc de ce dernier sur le monde financier ukrainien est considérable. Faisant donc partie du clan des Ianoukovitch, je vous laisse voir les côtés positifs de cette influence.
Détenteur du passeport autrichien et donc de double nationalité, interdite par la loi en Ukraine. > lire le dossier en russe

Andriy Klyouev – depuis le 24 janvier 2014 occupe le poste du chef de l’Administration présidentielle. Homme d’affaires et politicien d’origine russe, il a été placé en 2011 septième dans la liste des personnes d’influence en Ukraine (la revue Korrespondent). D’après une enquête menée par les journalistes Serguiy Lechtchenko et Mustafa Nayem, Klyouev est considéré responsable de la liquidation par la force de Maïdan la nuit du 30 novembre 2013. Voulant installer  le sapin de Noël, la place de l’Indépendance a été littéralement rasée par les soldats de Berkut choisis la veille par Klyouev et ses collègues.
Détenteur du passeport autrichien et donc de double nationalité, interdite par la loi en Ukraine.

>Article sur le blanchiment d’argent. En anglais.

Vitaliy Zakhartchenko – depuis le 7 novembre 2011, Ministre de l’Intérieur de l’Ukraine. A part ses bonnes relations avec le fils de Ianoukovitch  Olexandre, Zakhartchenko est connu depuis le 29 novembre 2013 comme responsable de liquidation par la force des manifestants de Maïdan. Étant Ministre de l’Intérieur, il n’a pas pris de mesures nécessaires contre l’utilisation illégale par la police des bombes lacrymogènes lors des manifestations pacifiques. L’opposition le considère coupable des actions de Berkut qui utilisaient les armes à feu et frappaient les manifestants. Suite à cela, plusieurs personnes ont été blessées. Les répressions ont commencé et continuent à nos jours. Mais comme le juge responsable de cette affaire est en congé maladie, Zakhartchenko est « injugeable » pour le moment. > lire l’article en russe

Viktor Pchonka – depuis le 4 novembre 2010 occupe le poste du Procureur général de l’Ukraine. Son activité professionnelle dépend directement de Ianoukovitch, avec qui il travaillait comme procureur à Donetsk quand ce dernier était maire de la ville. Pour comprendre le système de « justice » ukrainienne il faut dire qu’il existe tout une armée de pchonka qui se propagent comme une maladie contagieuse: son frère Nykolay, son fils Artem et beaucoup d’autres pions qui sont tous au service du grand artiste du piston, Viktor Ianoukovitch. > lire le dossier en russe

Volodymyr Rybak – chef du Parlement ukrainien (Verkhovna Rada) depuis 2012 et premier adjoint du chef du parti des Régions (parti au pouvoir). Grâce à cet homme d’origine de Donetsk, certains députés du Parlement en majorité portent depuis un moment le nom des « appuyeurs des boutons ». Cela consiste à utiliser les cartes de vote du collègue du parti sans qu’il (elle) soit présent. Rybak fait prospérer ce fonctionnement. Il va encore plus loin lors du vote des « lois de la dictature » du 16 janvier 2014, en lisant les textes de ces lois et en les faisant voter à main levée. 4 secondes plus tard, les voix étaient comptées et les lois, passées. Une grande contribution donc dans le régime de Ianoukovitch est faite.

Guenadiy Kernes – depuis 2010, maire de ville de Kharkiv (l’est ukrainien), membre du parti des Régions. Faisant partie de la « bande », il tient sa ville derrière une porte blindée. L’exemple est l’interdiction d’organiser les manifestations à Kharkiv après la révolte des Ukrainiens dans plusieurs régions résultant la prise des administrations. Pourtant, une fois la nécessité d’organiser son propre meeting de soutien du président, Kernes annule sa décision et « sort » sur le ring les supporteurs du régime.
Radical, Kernes insulte sa collègue jusqu’au présent, Inna Bogoslovska, qui a démissionné du parti et a appelé les habitants de Kharkiv à continuer à proclamer leurs droits.
L’histoire politique de Kernes est longue, mélangée avec la corruption et le banditisme au pouvoir. > lire le dossier en russe

Mykhaylo Dobkin – chef de l’Administration régionale de Kharkiv, membre du parti des Régions. Connu pour l’abus de pouvoir dans la répartition des terrains de la région de Kharkiv, l’utilisation des injures lors des élections locales, et bien sûr, la corruption. Détenteur du contrôle sur la région de Kharkiv avec son ami proche, Kernes, ils forment un duo au service de Ianoukovitch. >lire le dossier en russe

C’est loin d’être la liste finale des responsables du système. Mais savoir que ces personnes sont toujours en liberté, représente non seulement un danger pour les Ukrainiens, mais aussi à l’international. Car il ne faut pas oublier que leurs enfants, frères, familles font leurs études, partent en vacances partout dans le monde entier. Leurs traces sont partout. Faisons de sorte que la justice gagne !

____________________________
Sources:
http://newsradio.com.ua
http://larussophobe.wordpress.com/tag/viktor-yanukovych/
http://zp.comments.ua/news/
http://eizvestia.com/person/full/arbuzov-sergej
http://lenta-ua.net/novosti/
http://news.liga.net/ua/news/
http://zn.ua/POLITICS/pshonka
http://rada.gov.ua/news
http://www.kryvda.com/
http://www.trust.ua/news
http://uk.wikipedia.org/wiki/
0 Flares Facebook 0 Twitter 0 Email -- 0 Flares ×