___

Les premiers pas après Donbass

10 Juin 2016
Les premiers pas après Donbass
0 Flares 0 Flares ×

Les vétérans en rééducation dans le photo-projet de Pavlo Bishko.

J’aime l’Ukraine remercie le photographe Pavlo Bishko pour son reportage.

Grâce à lui, nous avons pu avoir un témoignage en photos de la nouvelle vie des militaires et bénévoles ukrainiens dans un centre de rééducation autrichien. Ils y sont venus après de multiples opérations pour réapprendre à marcher. Il est resté avec eux pendant un mois pour observer leurs progrès.

Avant de faire la guerre, les soldats ukrainiens faisaient plusieurs métiers différents, mais en allant défendre leur terre ils ont fait ce qu’ils considéraient comme le mieux. En résultat de quoi, plusieurs d’entre eux ont reçu des blessures graves. Leurs vies se sont divisées en « avant » et « après ». Une longue et éprouvante rééducation les attendaient.


En Ukraine, il n’y avait pas de possibilité d’apprendre à utiliser les prothèses, c’est pourquoi on envoyait les patients à l’étranger (à l’époque ils étaient autour de 300). Du mois de février au mois d’août 2015, une vingtaine de soldats et bénévoles ukrainiens se trouvaient dans le centre de rééducation en Autriche, près de Vienne. Ils y apprenaient à utiliser les prothèses pour les jambes, en faisant leurs premiers pas après Donbass. Pavlo les aidaient avec la traduction et l’administration de l’hôpital.
Les patients ukrainiens se distinguaient des autres par leur âge. Vous pouvez bien imaginer un groupe de jeunes pendant leurs entraînements quotidiens, marcher parmi les mamies et papys locaux qui ont perdu leurs membres sous d’autres conditions, disons plus paisibles. Pourtant ils étaient tous là, réunis dans le même but.
La plupart d’entre eux se sont rencontrés ici, en Autriche ou sur la route. Ils sont devenus amis : un d’entre eux, Alexandre a même proposé à son nouvel ami, aussi Alexandre de devenir parrain de son enfant, né en Ukraine en son absence.
Un autre exemple, Oksana, bénévole et maîtresse en petite section. En été 2014, elle a perdu ses deux jambes pendant l’explosion du véhicule des bénévoles sur le territoire de la région de Louhansk. Elle et ses collègues distribuaient des affaires de première nécessité. Après la rééducation, Oksana a passé des cours de managers du tourisme et compte travailler dans ce domaine.
Les soins de la plupart des militaires ont été donnés grâce à « L’organisation bénévole internationale du soutien à l’Ukraine », créée par les bénévoles en Ukraine et à l’étranger. Les membres de l’association ont aidé les militaires dans l’obtention des visas pour pouvoir se soigner au centre autrichien.
Plusieurs vies, plusieurs destins et tous retrouvés ensemble pour continuer à vivre et à se battre.
Merci au photographe et journaliste Pavlo Bishko pour ce documentaire en photos.

0 Flares Facebook 0 Google+ 0 Twitter 0 Pin It Share 0 LinkedIn 0 Email -- 0 Flares ×