__

Communiqué du Collectif Euromaïdan France

22 Juil 2014
communique Euromaidan-

Non au terrorisme russe!

L’avion de ligne abattu le 17 juillet 2014 à l’est de l’Ukraine par des terroristes pro-russes marque un nouveau tournant dans la guerre hybride menée par la Russie depuis plus de cinq mois, contre l’Etat ukrainien.

Alors que les preuves accusant les terroristes pro-russes s’accumulent de jour en jour, Vladimir Poutine se replie dans un silence qui en dit long sur son implication dans cette catastrophe. Et pour cause, depuis le début du conflit, le Kremlin soutient activement la guerre dans l’est de l’Ukraine en y envoyant des armes lourdes (dont BUK, soupçonné d’être à l’origine du drame), ainsi que des mercenaires surentraînés.

Avant l’attentat du 17 juillet, les terroristes avaient déjà abattu plusieurs appareils militaires ukrainiens :

02/05/2014 – un hélicoptère ukrainien abattu par les séparatistes, 1 mort.
29/05/2014 – un hélicoptère ukrainien abattu par les séparatistes, 14 militaires tués.
06/06/2014 – un An-30 ukrainien abattu par les séparatistes, 5 tués.
14/06/2014 – un IL-76 militaire ukrainien abattu par les séparatistes, 49 tués.
14/07/2014 – An-26 abattu par des séparatistes à une altitude de 6 000 mètres par un tir de ZRK 9K37M1 (plus connu comme Bouk).
16/07/2014 – Su-25 ukrainien abattu.
En croyant abattre un avion ukrainien, les terroristes ont fait près de 300 victimes, dont 80 enfants. Tout en accusant le gouvernement ukrainien d’avoir commis cet acte odieux, ils tentent aussi par tous moyens d’entraver l’enquête en gardant par exemple les boites noires de l’avion en leur possession (vidéo) ou encore en déplaçant les corps des victimes dans des wagons non réfrigérés.

Le Collectif Eromaïdan France s’indigne devant le manque criant de respect témoigné par les terroristes aux victimes de ce crash et à leurs familles, et devant le non respect des règles internationales requises pour ce type d’enquête. Nous rappelons également que lors de sa venue en France le 6 juin dernier, Vladimir Poutine avait avoué qu’il était en mesure de discuter avec les terroristes pro-russes en Ukraine.

Le mercredi 23 juillet de 12h00 à 14h00, près de l’Ambassade Russe au 40-50 Bd Lannes, (Paris 16), le Collectif Euromaïdan France protestera contre le financement du terrorisme par la Russie et contre le sabotage volontaire de l’enquête par les terroristes.

Contact FR: Natalie Pasternak, +33 6 83 32 62 93
Anna Chesanovska, +33 6 26 82 16 94

Facebook / Our Facebook page: CollectifEuromaidanFrance

Twitter / Follow us on Twitter: @EuroMaidanFrance

Faites suivre! Please forward to all interested parties!

Copyright © EuroMaidan Paris Collective _2014
All rights reserved.

Mailing address: collectif.euromaidan.paris@gmail.com