___

Communiqué de presse du Collectif Euromaidan France

27 Avr 2014
Communiqué de presse du Collectif Euromaidan France
0 Flares 0 Flares ×

Quand Poutine interprète les accords

En français

Alors qu’un accord a été signé le 17 avril 2014 à Genève pour stabiliser la situation à l’est de l’Ukraine et désarmer les séparatistes, la Russie de Poutine donne une toute autre interprétation de cet accord.

Sans reconnaitre la présence des troupes russes en Ukraine, Vladimir Poutine exige le désarmement des forces d’autodéfense de Maïdan avant d’entamer celui des séparatistes qui sèment la terreur à l’est du pays.

Le Collectif Euromaïdan France est scandalisé par cette comparaison indécente que le Président russe fait entre les manifestants qui luttent pour la démocratie et les séparatistes pro-russes qui exigent la scission de l’Ukraine, ce qui constitue un délit aux yeux de la loi ukrainienne. Nous rappelons également, que pendant des mois, les manifestations de Maïdan sont restées parfaitement pacifiques, ce qu’attestent les journalistes étrangers présents sur place. Avec des pavés, cocktails molotoff, des battes de baseball et des boucliers en bois pour toute défense contre les balles des snipeurs, plus d’une centaine de personnes ont perdu la vie en défendant les valeurs européennes.

Les émeutes menées par les séparatistes pro-russes sont bien différentes. Lourdement armés et synchronisés dans leurs actions, ils n’hésitent pas à prendre des otages, menacer, mais aussi enlever et exécuter des personnes qu’ils estiment « gênantes ».

Selon la Fédération Internationale des Journalistes, les reporters qui couvrent les événements en Ukraine font face à des conditions de travail de plus en plus difficiles : une équipe de la BBC menacée dans l’est du pays, un photographe agressé, des journalistes brièvement détenus par des hommes armés, sans compter le journaliste américain Simon Ostrovsky qui depuis mercredi est retenu prisonnier par les milices pro-russes à Slovyansk.

Mais c’est la découverte des deux cadavres portant des traces de tortures dans la région de Donetsk qui a profondément choqué l’opinion publique ukrainienne. D’après les résultats de l’enquête il s’agit d’un député du parti Batkivchtchyna, Volodymyr Rybak, qui s’était opposé aux séparatistes en essayant de protéger le drapeau ukrainien. Le corps de la deuxième victime n’a toujours pas été identifié. Les experts parlent d’une signature caucasienne, compte tenu des tortures pratiquées sur les victimes.

Suite à ces événements dramatiques, mais aussi pour rappeler la vraie valeur de la vie humaine, le Collectif Euromaïdan France organise une manifestation « La vie n’a pas de prix » et « La paix avant l’argent » à Paris le 24 Avril à 11h, à la sortie de la station du métro Invalides.

Cette manifestation organisée en marge du colloque France-Russie qui réunira parlementaires, hauts fonctionnaires, hommes d’affaires et experts des deux pays, a pour but d’empêcher le lobbying des entrepreneurs français qui encore une fois privilégient l’argent à la paix en Europe.

Le samedi 26 avril le Collectif Euromaïdan France commémorera également l’anniversaire de la catastrophe de Tchornobyl qui a frappé l’Ukraine en 1986.

Contact FR: Natalie Pasternak, +33 6 83 32 62 93 / Anna Chesanovska, +33 6 26 82 16 94

Email: collectif.euromaidan.paris@gmail.com

In english:

Despite the signature of an agreement on 17 April 2014 in Geneva to stabilise the situation in the east of Ukraine and disarm the separatists, Putin’s Russia has a completely different interpretation.

While he refuses to recognise the presence of Russian troops in Ukraine, Vladimir Putin demands the disarming of the Maïdan self-defence forces before beginning to disarm the separatists who spread fear and terror in the east of the country.

The EuroMaïdan France Collective is shocked by this indecent comparison that the Russian president hass made between protesters who fight for democracy and pro-Russian separatists who demand the division of Ukraine, which is illegal under Ukrainian law. We must also point out that for many months, the protesters on the Maïdan were perfectly peaceful, as foreign journalists confirmed, only taking up paving stones, molotov cocktails, baseball bats and wooden shields when agressed by sniper bullets that killed over 100 people defending European values.

The riots carried out by the pro-Russian separatists are very different. Heavily armed and synchronised in their acts, they take hostages, threaten local populations, but also kidnap and execute people they find « bothersome ».

According to the International Federation of Journalists, reporters covering events in Ukraine are facing increasingly difficult conditions: a BBC team threatened in the east of the country, a photographer attacked, journalists briefly detained by armed men, without even mentioning American journalists Simon Ostrovsky who has been a prisoner of pro-Russian militias in Slovyansk since Wednesday.

But it is above all the discovery of two bodies showing signs of torture in the region of Donetsk which shocked Ukrainian public opinion. According to the results of the inquiry, one of the victims was an elected official of Yulia Tymoshenko’s Batkivshchyna (« Fatherland ») party, Volodymyr Rybak, who opposed the separatists and tried to protect the Ukrainian flag. The body of the second victim has not yet been identified. Experts are suggesting that the perpetrators could be from the Caucasus, given the type of torture carried out.

Following these dramatic events, but also because we wish to remind everyone of the true value of human life, the EuroMaïdan France Collective is organising a protest entitled « Life is priceless » and « Peace before money » in Paris on 24 April at 11am, at the exit of Invalides metro station.

This protest is taking place near the site of a France-Russia conference bringing together members of Parliament, civil servants, businesspeople and experts from both countries, and aims to stop the lobbying of French business figures who prefer profit to peace in Europe.

Saturday 26 April, the EuroMaïdan France Collective will also commemorate the anniversary of the catastrophe of Chornobyl which took place in Ukraine in 1986.

Contact EN: Evan O’Connell, +33 6 17 57 21 26

Email: collectif.euromaidan.paris@gmail.com

0 Flares Facebook 0 Google+ 0 Twitter 0 Pin It Share 0 LinkedIn 0 Email 0 0 Flares ×