__

Bonne et généreuse année 2014!

13 Jan 2014
Chtchedryk-
0 Flares 0 Flares ×

La nuit du 13 au 14 janvier, c’est l’Ancien Nouvel An ou encore la fête de Malanka en Ukraine.

Rappelez-vous, l’année dernière, nous avons déjà expliqué l’histoire et les coutumes liées à cette célébration du nouvel an en sa version numéro deux. Certes, les Ukrainiens sont souvent nostalgiques et aiment la fête, mais ils gardent aussi les traditions de leurs ancêtres qui vivaient en harmonie avec la nature. Donc, deux calendriers pour deux fois plus de fêtes et deux visions pour ceux qui sont plus ou moins croyants. Choisissez ou réunissez les coutumes, mais rien ne vous empêche de profiter pleinement des spectacles incroyables, des chants mélodieux et des repas festifs comme vous les aimez!

Cette année, nous aimerions honorer les chtchedrivky (щедрівки, du mot щедрий, généreux), ces chants populaires interprétés lors des fêtes d’hiver, mais surtout lors du Réveillon de Malanka (Ancien Nouvel An) et le lendemain, le 14 janvier, le jour de Saint Vassyl. Chtchedrivky saluent les maîtres de la maison et leurs familles en leur souhaitant du bonheur, une bonne récolte et de la croissance de leurs élevages. Les paroles poétiques ont une fonction magique. Le refrain «Щедрий вечір, добрий вечір, добрим людям на весь вечір» ( Généreuse soirée, bonne soirée, qu’elle dure toute la soirée chez ces bons gens) est indispensable d’une chanson à l’autre.

Et c’est Chtchedryk de Mykola Leontovych, chtchedrivka la plus populaire du monde entier qui va nous créer l’ambiance de fête ce soir. C’est l’oeuvre de la vie du compositeur, il l’a écrit en 1901-1902, et sa dernière et donc la cinquième version date de 1919. Interprété pour la première fois en 1916 à Kyïv, Chtchedryk a connu son succès à New York en 1921 sous le titre de Carol of the Bells.
Kyrylo Stetsenko, encore un compositeur ukrainien compare Leontovych avec « un sculpteur dans la musique qui crée de fines tonalités musicales comme des dentelles en soie. Sa technique est ajourée, telle  une oeuvre en or décorée de pierres précieuses ».

Dans Chtchedryk, c’est une hirondelle qui annonce une bonne et généreuse année à la famille. Une légende populaire voudrait dire que la nuit de la naissance de Jésus, chaque cloche sonnait à sa gloire. Leontovych s’est inspiré des chants polyphoniques populaires et chaque voix dans son oeuvre est devenue unique, mais enrichie du chœur entier pour créer une harmonie parfaite.

Voici une version classique:

Il y a un peu plus d’un an, Vopli Vidopliassova ont joué leur Chtchedryk dans le monde moderne. Aujourd’hui, on peut les élever presqu’au rang de prophètes, car le groupe ukrainien a prédit les événements actuels en Ukraine à détail près. Il ne nous reste qu’espérer que la solution déjà évidente sera facile à réaliser. La jeunesse, la culture et la beauté, nous y insistons, sauveront bien le monde, en commençant par l’Ukraine. Pourquoi pas?

Bonne année!

__________________
Source photo:
http://galychyna.info/galicia/
0 Flares Facebook 0 Twitter 0 Email -- 0 Flares ×