__

Marcel Thiry, un admirateur énamouré de Kiev

23 Nov 2017
marcel-thiry-f

Il y a 120 ans naissait Marcel THIRY, poète, prosateur, nouvelliste, conteur belge…
Et il a choisi 1917, il y a donc tout juste un siècle, pour planter le décor de nombre de ses récits, dans lesquels il témoigne toujours de son attachement à l’Ukraine et à Kiev en particulier.

L’œuvre de Marcel Thiry est distinguée, subtile, intelligente et finement sensuelle. Elle porte surtout la marque des événements mondiaux, comme la Première Guerre mondiale dans laquelle il s’engagea avec conviction dès 1915. Il est alors élève à l’Athénée de Liège (Belgique) quand la guerre 1914-1918 éclate. Sur le point de terminer ses humanités, il abandonne ses études pour revêtir l’uniforme. Le chemin du front, pour lui, passera par … l’Ukraine, Kiev surtout où il passera de longues semaines. Il fait partie de l’unité d’autos-canons.

Une décennie plus tard, toujours attaché à celle qu’Honoré de Balzac surnomme la « Rome du Nord », Marcel Thiry publie « Passage à Kiew » dans laquelle il y fait sans doute œuvre de romancier, mais souhaite avant tout témoigner, faire connaître cette ville qui l’a profondément et durablement marqué. Dans sa correspondance, « Lettres inédites d’Oscar et Marcel Thiry à leur famille pendant la Première Guerre mondiale », publiée aux éditions Le grand miroir, en 2003, le futur auteur de littérature fantastique confie même que son frère aussi a succombé au charme de sa marraine de guerre ukrainienne en janvier 1917 et a profité de permissions pour séjourner chez elle.
Dans une autre œuvre, « Voie-lactée » (1961), Marcel Thiry raconte la fabuleuse histoire d’amour passionné que vit le narrateur avec une jeune femme, à Kiev, en 1917. Amour qui poursuivra le narrateur jusqu’à son dernier souffle.
En 1922 déjà, dans un roman intitulé « Le goût du malheur », Jacques Lorand tombe amoureux, vers la fin de la guerre, d’Aline, une Française, née à Kiev. A travers elle, c’est bien de son attachement profond à l’Ukraine qu’il témoigne.

L’auteur de l’article :
Luc Canautte
Philologue et professeur de français langue étrangère à l’Université et dans l’enseignement supérieur, passionné par l’Ukraine depuis quelques années, il étudie la littérature ukrainienne traduite en français et s’intéresse aux auteurs francophones belges qui ont eu une influence en Ukraine (notamment Maeterlinck) ou qui ont entretenu des contacts avec elle (le Prince de Ligne, par exemple). 

__________________

Références et illustrations
THIRY Marcel, Passage à Kiev, récit, Bruxelles, Éditions de la Renaissance d'Occident, 1927.

THIRY Marcel et THIRY Oscar, Le Tour du monde en guerre des autos-canons belges, suivi de "Lettres inédites d'Oscar et Marcel Thiry à leur famille pendant la première guerre mondiale", Editions Le Grand miroir, 2003, 222 pages.

THIRY Marcel, Voie-lactée: romance. Bruxelles, Editions Rache, 1961, 146 pages.