___

Motanka vue par un Français

30 Avr 2013
Motanka vue par un Français
3 Flares 3 Flares ×

Motanka devient la star du street art grâce à Julien Malland

A lire aussi notre article sur le street art ukrainien, motanka et notre master-class de motanka.

Le 16 avril dernier, Julien Malland a présenté son dessin de motanka sur la façade d’un bâtiment à Kharkiv en Ukraine. Ce jeune illustrateur, graphiste, directeur de la maison d’édition Wasted Talent est également présentateur et auteur des documentaires Globe-painter de la série Les Nouveaux Explorateurs diffusé sur Canal+. Il y a quelques années, il a déjà parcouru le monde dans l’intention de partager des expériences artistiques avec des street-artists issus de cultures différentes et il s’ouvre ainsi à de nouvelles manières de vivre et de pratiquer la peinture urbaine. Et ce n’est pas la première fois qu’il visite l’Ukraine: en 2012, il a consacré un épisode des Nouveaux Explorateurs au street art ukrainien.

En avril, Julien a été accueilli en Ukraine au sein du Printemps français organisé par  l’Ambassade et l’Institut français. A Kharkiv, il a collaboré avec le collectif Ky2 pour réaliser son projet dans l’arrondissement Leninskiy, un des plus vieux de la ville. Un mur de 220 m² a été mis en sa disposition (6, rue Mouranov) pour la création de son graffiti et 4 jours après, motanka égaye le quartier.

Julien avoue que la première fois qu’il a vu la fameuse poupée dans une boutique de Kyïv, il a tout de suite voulu la mettre en scène. Il a reçu un exemple de dessin d’une poupée par e-mail, a réalisé une esquisse et s’est mis au travail dès son arrivée à Kharkiv. Les artistes de Ky2 ont accompli le fond: arbres, ciel, éléments du décor national. Julien explique qu’en enlevant son masque que motanka tient entre ses mains, nous apercevons la poupée traditionnelle. Elle fixe le spectateur du regard, ce qui ajoute de la force supplémentaire au dessin. Motanka emmène le printemps aux habitants avec cette hirondelle dans le ciel bleu, la pyssanka (oeuf peint de Pâques), la couronne de fleur.

[portfolio_slideshow exclude= »3993″] 

Julien a décoré aussi les murs d’une école à Kharkiv. A Kyïv, en collaboration avec Waone Interesni Kazki, il vient de terminer son dessin sur les murs de l’Académie Mohyla de Kyïv, la plus ancienne université ukrainienne fondée en 1659 par Yaroslav le Sage. Le graffiti présente deux personnages en train de lire et symbolise l’enseignement et les connaissances.

« J’estime qu’il faut réunir la perception du monde moderne et traditionnel. Cela donne la vie aux traditions ». Nous partageons l’avis du graphiste que les traditions doivent être revisitées pour attirer l’œil gâté du spectateur. Etre moderne et ethnique, c’est un art, soutenons cet art! Créez et partagez le folklore tout en l’adaptant aux codes, exigences, besoins de notre monde qui ne s’arrête jamais… Tous les masques sont entre vos mains.

_______________

Sources:
http://www.city.kharkov.ua
http://kharkov.comments.ua
https://www.facebook.com/NouveauxExplorateursMalland
http://www.canalplus.fr
http://dozor.com.ua/foto
3 Flares Facebook 0 Google+ 2 Twitter 0 Pin It Share 0 LinkedIn 1 Email -- 3 Flares ×