___

Anastasia Rak, peinture sous verre

22 Déc 2012
jeune fille, donne de l'eau à mon cheval
0 Flares 0 Flares ×

Remerciements particuliers à Iryna P, notre auteur invitée.

Une exposition de peinture sous verre d’Anastasia Rak a eu lieu du 28 novembre au 20 décembre 2012 dans le musée Ivan Honchar à Kyïv, une occasion unique de découvrir ou de redécouvrir le phénomène « Anastasia Rak » à l’occasion de son 90-ième anniversaire.

peintre ukrainienneLe parcours de la peintre est hors du commun. Autodidacte, elle surprend par la maîtrise du pinceau dès ses premières œuvres. Encore enfant, elle peint tout ce que lui tombe sous a main: murs, portes, mobilier de sa maison familiale. Pendant la Seconde guerre mondiale, Anastasia se retrouve dans un camp de travail allemand. Elle continue de peindre et sa hiérarchie remarque son talent: lui donne de la fourniture nécessaire et revend ses œuvres aux Allemands. Encouragée, Anastasia Rak s’essaiera pour la première fois à la peinture sous verre.

La guerre terminée, Anastasia Rak regagne l’Ukraine mais le contexte d’après guerre est peu propice à la création. Son activité artistique sera mise de côté pour près de 40 ans! Jusqu’au jour où ses enfants porteront un regard frais à son « passe-temps » en organisant sa première exposition publique. Le succès est immédiat et se propagera bien au-delà des frontières ukrainiennes. Russie, Allemagne, Canada, Brésil, Uruguay… les expositions d’Anastasia Rak recueille un triomphe unanime à travers le monde.

jeune fille En 2000, lors des Journées Ukrainiennes à Paris, le public français découvre à son tour avec stupéfaction les œuvres de la peintre ukrainienne. Au vue de l’ampleur du succès, le Musée de l’Homme prolonge son exposition pendant 8 mois et propose à Anastasia Rak d’animer des ateliers peinture.

Durant plusieurs semaines, le public français l’observe travailler et admire son aisance et sa précision à marier les couleurs. Ce séjour français vaudra à Anastasia Rak le surnom de ‘Matisse ukrainien’.

La peintre avouera plus tard à son entourage que Paris lui a rendu confiance en elle. L’an 2000 marquera un nouveau tournant dans sa vie d’artiste: elle peint beaucoup, expérimente plus avec les couleurs, reproduit de mémoire ses premières œuvres.

chats

Avec cette exposition rétrospective, le musée Ivan Honchar rend hommage à l’artiste à l’occasion de ses 90 ans avec ses meilleurs ouvrages, mais aussi une sélection de photos et un film retraçant sa vie.

Une visite incontournable donc pour apprécier la version ukrainienne de l’art ancien de peinture sous verre, mais aussi pour découvrir l’imaginaire populaire ukrainien à travers les peintures riches en couleurs.

jardinPour les curieux: un livre consacré à Anastasia Rak est sorti en français en 1999 dans les éditions Muséum national d’Histoire naturelle/ Musée de l’Homme :
Couleurs d’Ukraine – Peinture sous verre d’Anastasia Rak
Ouvrage collectif sous la direction de Tatiana Benfoughal, Paris, 1999.
48 pages, prix : 7,62 euros.

__________

Source : http://rukotvory.com.ua/
0 Flares Facebook 0 Google+ 0 Twitter 0 Pin It Share 0 LinkedIn 0 Email -- 0 Flares ×