__

Idées de séjour à Kyïv (Kiev), J3

24 Fév 2013
Kyiv3

La ville de Kyïv s’étend sur 35 km d’est en ouest et sur 42 km du nord au sud sur des rives pittoresques du Dnipro. Kyïv est une des plus grandes villes d’Europe. De toute la surface de la ville, il n’y a que 42% de son territoire qui est construit par l’homme. Le reste de la ville, c’est des lacs, des espaces verts et des parcs.

Jour 3 – Kyïv de nos jours

Voir aussi:

Jour 2 – Une visite culturelle

Jour 1 – Une visite en passant par l’histoire

Je vous propose de découvrir la plus ancienne université en Ukraine, visiter un musée d’art contemporain futuriste au cœur de Kyïv, descendre jusqu’à la maison des chimères. Vous pourriez contempler des vues magnifiques de la ville en pleine croissance, acheter quelques souvenirs à la descente Andriïvskiy ouzviz, faire une promenade dans la ville nocturne et passer la soirée dans un des cafés ou établissements chics ouverts jusqu’au petit matin.

L‘université Nationale Taras Chevtchenko de Kyïv est la plus ancienne université en Ukraine, ainsi que le centre scientifique et culturel. Son bâtiment principal est connu comme le bâtiment rouge. C’est une immense structure circulaire avec une cour qui cache une grande histoire.

A proximité, vous trouverez le musée d’art contemporain – Pinchuk Art Centre.
Installé sur les trois niveaux supérieurs de l’Arena, immeuble ancien du centre de Kyïv, le Pinchuk Art Centre a ouvert ses portes en septembre 2006. Il a été réalisé par l’architecte Philippe Chiambaretta.
Ce premier centre d’art contemporain ukrainien développe, sur une superficie de 2600 mètres carrés, deux étages d’exposition, un vidéo lounge et un bar.
Pour guider le visiteur de la rue vers le musée, l’architecte a initié un « flux ascensionnel », matérialisé par des garde-corps de verre laissant se déployer une structure métallique de bas en haut du bâtiment.
L’espace d’accueil est situé au 3ème étage et il est délimité par un mur lumineux multicolore, constitué d’un coffrage de tubes néons. L’architecte joue ici sur les matières avec un meuble réalisé en Corian et un sol de granit de quatre gris différents.
A la fin du parcours d’exposition, au dernier niveau, un video-lounge et un bar vous accueilleront. C’est une ambiance résolument contemporaine. De là, chacun peut profiter d’un panorama sur les toits de la ville de Kyïv et le marché Bessarabska.

Une fois votre visite terminée, vous pouvez revenir dans la ville un peu bruyante. En direction de la rue Bankova, vous trouverez la maison avec les chimères. C’est une des curiosités les plus connues de la capitale ukrainienne, conçue selon le projet de l’architecte Mr. Gorodetskiy.

Les sculptures des géants mythiques et les chimères décorant la maison sont créées d’après les dessins de Vladislav Gorodetskiy par Elio Sala, un Italien talentueux et un ami de l’architecte.

Kyïv est aussi connu par ses endroits avec des vues spectaculaires. Ainsi vous pouvez continuer votre promenade jusqu’au monument de l’amitié des peuples. Vous y trouverez une sculpture des travailleurs en bronze et en granit et un arc-en-ciel géant. Derrière le monument se trouve un pont d’observation, offrant de très belles vues sur le Dnipro et la rive gauche de Kyïv.

Egalement, si le temps vous permet et vous décidez de prendre le funiculaire de Kyïv, la ville vous offre son panorama depuis les hauteurs. Vous trouverez le funiculaire à Pochtova Plochtcha et accéderez directement jusqu’à la Cathédrale Saint Michel aux Dômes d’Or.

Je vous conseillerai aussi de ne pas manquer Andriïvskiy ouzviz, quartier des sculpteurs, des musiciens, des écrivains et des peintres du XIXe et XXe siècle, surnommé à juste titre « le Montmartre de Kyïv ».

Andriïvskiy ouzviz (la descente Saint-André) propose des œuvres des artistes : peintures, verres et céramiques, figurines en bois, bijoux, jouets. Il y a des salons et des galeries d’art officiels. Un choix varié de cafés et une atmosphère différente ressemblent des amateurs de l’art dans l’ambiance feutrée et calme. L’adresse suivante vous fera ralentir le pas : au numéro 13, c’est le musée Mikhaïl Boulgakov. L’écrivain y a vécu de 1906 à 1912 avec quelques interruptions pour ses voyages.

La nuit, Kyïv avec ses lumières et son architecture inégalée, devient une place parfaite pour une promenade romantique à pied ou en voiture, faire un saut en discothèque ou au restaurant.

Profitez de votre séjour à Kyïv pour découvrir la cuisine ukrainienne. La vieille ville élégante regorge des restaurants chics et haut de gamme. Si vous préférez une nourriture simple et pas très cher, allez voir du côté des cantines (stolova), comme par exemple Domashnia Koukhnia (rue Khmelnytskogo, 16-22), dans le quartier central de Khrechtchatyk ou un buffet des plats traditionnels – Puzata Khata.
Les amateurs de cuisine moderne trouveront leur bonheur au Concorde, qui sert une cuisine fusion euro-asiatique.

Les cafés à la mode ponctuent souvent Khrechtchatyk laissant la place à des terrasses extérieures en été. La jeunesse et le beau monde se retrouvent à l’Arena City (rue Basseyna, 2), situé au bout de la rue. Des lieux décontractés comme le Bar on 8 (rue Alla Tarassova, 5) sont concentrés autour de la vieille ville et dans le quartier branché Lypky.

L’été est la saison des établissements de danse, de musique live, des petits concerts en plein air, des tentes à bières installées aux parcs et aux bords du fleuve. Les cafés restent ouverts jusqu’au petit matin et la plupart des boîtes de nuit, jusqu’à 6 heures.
Les fêtes à Kyïv rythment le quotidien des habitants tout au long de l’année. Entre les festivals et les fêtes en tout genre, les voyageurs peuvent se fondre dans la culture de la ville.

Mes périodes préférées sont suivantes :
Le mois de mai – festival de musique et de représentations théâtrales,
Le dernier week-end de mai – fête du printemps et de la ville de Kyïv,
24 août – Fête de l’Indépendance,
18 décembre – 10 janvier – festivités de Nouvel An et de Noël.

Informations pratiques :

– La date de fondation du métro de Kyïv est 1916. Toutefois, les travaux importants ont été effectués après la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Le métropolitain dispose de 3 lignes, 2 stations de passage du Dnipro, 46 stations dont 6 sont situées au-dessus du sol. La plus profonde station du métro de Kyïv est Arsenalna. La longueur totale des routes est de 60 kilomètres environ.
Vous allez découvrir des trains spacieux, des stations de métro en faïence, les noms des arrêts écrits en lettres d’or et sur chaque station, des écrans pendules indiquant l’heure précise à la seconde du temps restant avant l’arrivée du train suivant.
Le métro est souvent le moyen le plus rapide pour les déplacements et les billets sont de bon marché.

-Un autre moyen de transport en commun est les marchroutky. Ce sont des minibus privés qui à part leur trajet peuvent s’arrêter quand vous leur faites signe et vous déposent également n’importe où tout au long de leurs parcours.

-La devise ukrainienne est la hryvnia (UAH).

-Le décalage horaire : +1h par rapport à l’heure française.

-Il est important de prendre en compte les conditions météorologiques, puisqu’il s’agit d’un climat continental : l’hiver est toujours froid (il gèle et il neige) et en été il fait bien chaud (souvent dépassant les 30°C).

-Les personnes de nationalité française n’ont pas besoin de visa pour un court séjour touristique.

Profitez-en !

Sources:

http://www.kievtown.net/ukr/sights/himeri.htm

http://www.Kyïvcity.com.ua/culture-and-art/observational-points

http://www.batiactu.com/edito/pinchuk-art-centre—un-musee-d-art-contemporain-f-4808.php

http://pinchukartcentre.org/

Puzata Khata

Arena

Den Kyïva