___

Cosaque, qui est-ce?

29 Sep 2013
Cosaque, qui est-ce?
0 Flares 0 Flares ×

C’est un vrai cosaque! Sois fort comme un cosaque! Je te souhaite de la santé de cosaque! Ce n’est qu’un aperçu d’expressions entendues régulièrement en Ukraine. En effet, les Ukrainiens sont fiers d’être descendants des cosaques. Et la raison en est très simple: le qualificatif « cosaque » renvoie l’image d’un homme fort, courageux, fidèle, libre et patriote.

Ingénieux, très respectueux entre eux et envers leur hiérarchie, indifférents à la richesse et prêts à donner leur vie pour défendre leur patrie et leurs confrères, les Cosaques Zaporogues ont mérité leur renommée. Leurs victoires sont racontées dans de nombreux livres, films ou chansons.

Mais revenons brièvement sur leur histoire. La première apparition du nom cosaque apparaît au 13ième siècle (Codex Cumanicus). Ce terme signifie alors « habitant des steppes ». Par la suite, d’autres documents et chroniques (Chroniques du Nicon) nous racontent la vie des cosaques habitant entre le Don et la Volga, et autour du Dnipro.

A partir du 15ième siècle, les premiers cosaques sont apparus sur les territoires du sud de l’Ukraine. Ils ont occupé la région entre le Dnipro et le Dnister, appelée alors « le champ sauvage ». En effet, à cette époque, ces terres étaient souvent attaquées par les Mongols, les Tatars, puis le khanat de Crimée et de ce fait, restaient presque inoccupées. Après s’y être installés, les cosaques ont profité de la richesse de la steppe en vivant  de la chasse, de la pêche ou de la récolte du miel. Défendant leurs territoires des envahisseurs et des ennemis, ils constituaient une protection naturelle contre les turco-mongols pour le reste de l’Europe. Zaporijjia devint le centre de leur Etat.

L’histoire des cosaques en ukrainien:

Ce n’est que vers le 16ième siècle que le nombre de cosaques a beaucoup augmenté et l’Etat cosaque, l’Hetmanat a été formé. Opprimés par les féodaux polonais qui colonisaient progressivement le territoire ukrainien, le peuple se révoltait et les soulèvements surgissaient de plus en plus souvent. Des paysans corvéables fuyant les obligations envers les seigneurs, des pauvres des villes, des aventuriers – parfois même issus de la noblesse –  intégraient la communauté des cosaques afin de résister à l’esclavage.
Malgré le fait que la majorité de cosaques vienne de la région du duché de Kiev, tous les nouveaux venus, quelle que soit leur origine, étaient accueillis volontiers parmi les guerriers affirmés. La condition à respecter était d’abandonner ce qu’ils étaient pour vivre comme eux, dans le respect de leur coutumes. Devenir cosaque permettait d’acquérir rapidement une grande expérience militaire.

Le 14 octobre, célébration d’Intercession de la Mère de Dieu, était la plus grande fête des cosaques. C’était aussi le jour de la Réunion Générale où les plus importantes décisions devaient être prises.

Et attention! Il n’y a pas de rapport entre les Cosaques et les Kazakhs 🙂
________________

Sources :
 http://alumnol1.rssing.com/
 http://ukrtvoru.info/
 http://www.day.kiev.ua/
 http://fr.wikipedia.org/
0 Flares Facebook 0 Google+ 0 Twitter 0 Pin It Share 0 LinkedIn 0 Email -- 0 Flares ×