___

Villes jumelées Ukraine-France

30 Nov 2012
Villes jumelées Ukraine-France
0 Flares 0 Flares ×

Le mouvement des jumelages en Europe a vu le jour au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour développer les échanges et partenariats entre les villes. La France et l’Ukraine ont plusieurs accords de jumelage signés, mais les deux pays collaborent aussi suivant des ententes amicales.

Ci-dessous, les villes françaises et ukrainiennes qui font partie du Conseil des Communes et Régions d’Europe.

Avion (Pas-de-Calais) – Thorez (région de Donetsk, Est), depuis 1967

Belfort (Territoire de Belfort) – Zaporijjia (Sud-Est), 1992

BrivelaGaillarde (Corrèze) – Melitopol (région de Zaporijjia, Sud-Est)
Depuis 1970, aux temps de l’URSS les deux villes collaboraient surtout dans le domaine de la culture, ensuite les liens se sont affaiblis. Maintenant, les villes essayent de rétablir leur collaboration.

Cassis (Bouches du Rhône) – Alouchta (Crimée, Sud), 1996        

Chalette-sur-Loing (Loiret) – Dnieprovskyi (arrondissement de Kyïv), 1989

Clichy-la-Garenne – Ivano-Frankivsk (Ouest)
Le 18 juin 2010, la ville de Clichy a signé une déclaration d’amitié avec la ville d’Ivano-Frankivsk en vue d’un éventuel jumelage. La rencontre entre les deux villes a été facilitée par le club sportif La Vaillante dont l’équipe de gymnastique artistique avait été invitée à séjourner en Ukraine afin de participer à un tournoi international intitulé « L’étoile des KARPAT » du 13 au 19 avril 2009. En 2011, c’est le maire d’Ivano-Frankivsk, Viktor Anouchkevytchus, qui s’est déplacé à Clichy dans le cadre du Gala annuel de La Vaillante.

Dignac (Charente) – Klichkivtsy (village de la région de Tchernivtsi, Ouest), 1994

FontenaysousBois (Val de Marne)Brovary (région de Kyïv) depuis 1995.
Les deux villes ont des contactes au niveau des écoles, des organisations publiques ainsi qu’au niveau du pouvoir municipal.

La Seyne-sur-Mer (Var) – Berdiansk (région de Zaporijjia,Sud-Est) depuis 1974

Lille (Nord) Kharkiv (Est) ; l’accord de jumelage a été signé en septembre 1978, ensuite renouvelé le 6 juin 1998.

Malakoff (Hauts de Seine) – Izmaïl (région d’Odessa, Sud), 1999

Marseille – Odessa, depuis 1990

Nice – Yalta (Sud), 1960

Romainville (Seine St Denis) – Darnitza (arrondissement de Kyïv), depuis 2000

Romilly-sur-Seine (Aube) – Ouman (région de Tcherkassy, Centre) depuis 1982

Sache (Indre et Loire) – Verkhivnia (village de région de Jytomyr, Nord), 2009

Saint-Étienne (Loire) – Lougansk (Est) 1959

Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine Maritime)- Nova Kakhivka (région de Kherson, Sud)    depuis 2000

Sallaumines (Pas de Calais) – Thorez (région de Donetsk, Est), depuis 1984

Senlis –  Petchersk, quartier historique de Kyïv.
Les premiers échanges furent scolaires, entre le lycée Saint Vincent et celui de Kyïv-Petchersk. Au fil des années, il y a eu des visites réciproques de délégations des deux villes et la signature d’un pacte d’amitié en octobre 1998, qui a été suivi d’un pacte de jumelage signé entre les deux villes le 21 juin 2005.
Petchersk est un quartier administratif et historique de 34.000 habitants de la ville de Kyïv qui possède un ensemble monastique exceptionnel: La Laure de Petchersk et également des grottes inscrites au patrimoine de l’Unesco depuis 1990.

ToulouseKyïv depuis 1962

 

_________________

Sources : Association Française du Conseil des Communes et Régions d’Europe
http://www.i-pornic.com/ajada.php?date=2011-08-01
0 Flares Facebook 0 Google+ 0 Twitter 0 Pin It Share 0 LinkedIn 0 Email -- 0 Flares ×